RT 2012 ou RT existant ? | BienChezMoi

La RT 2012 est-elle applicable à mon projet de rénovation ?

Accueil > Conseils pratiques > Construction - Rénovation > Maison traditionnelle > La RT 2012 est-elle applicable à mon projet de rénovation ?
La RT 2012 est-elle applicable à mon projet de rénovation ?

Par Philippine Jegousse, le 20/11/18

Vous avez le projet de rénover totalement ou une partie de votre habitat et de ses équipements ? Vous souhaitez agrandir votre maison avec une extension ou par surélévation ? Vous ne savez pas si la RT 2012 est applicable ou non à vos travaux ? On vous donne la réponse !

©Tilio & Paolo I Fotolia.

 

 

 

Pour les constructions neuves : la RT 2012

 

La réglementation thermique 2012, dite RT 2012, permet de :

  • réaliser des économies d'énergie,
  • améliorer le confort de vie des occupants,
  • mieux respecter l'environnement.

Elle s'applique aux constructions neuves ou partie nouvelle d'un bâtiment existant dont le permis de construire a été déposé à partir du 1er janvier 2013.

Une prochaine réglementation thermique est prévue pour 2020 pour généraliser les bâtiments à énergie positive, plus performants encore que les maisons passives.

 

 

Pour la rénovation : RT 2012 ou RT existant ?

 

Selon l'importance des travaux de rénovation à effectuer, on compte deux types de RT existant :

  • la RT Existant "globale",
  • la RT Existant "élément par élément".

Ne laissez pas une question ou un doute vous arrêter ? Besoin d'un artisan pour vos travaux de rénovation ? Avec BienChezMoi, demandez des devis et comparez les prestations et prix de professionnels de votre région !

 

 

Pour les rénovations légères : la RT Existant "élément par élément" 

 

Les exigences de la RT Existant élément par élément sont définies dans l'arrêté du 22 mars 2017 qui vient modifier l’arrêté du 3 mai 2007, en rehaussant les seuils de performance thermique à atteindre. 

La RT Existant n’oblige aucun propriétaire à faire des travaux, elle définit uniquement un niveau de performance à atteindre en cas de travaux volontaires du maître d’ouvrage.

Il existe 8 types de travaux concernés par cette réglementation :

Depuis le premier janvier 2013, les projets soumis à une déclaration préalable ou permis de construire doivent joindre à leur déclaration d’achèvement et de conformité une attestation validant le respect de la RT Existant. Elle doit être établie par un contrôleur technique, un diagnostiqueur immobilier (uniquement pour les maisons individuelles), un organisme certificateur ou encore un architecte.

 

Pour les rénovations très lourdes : la RT Existant "globale"

 

Pour les rénovations très lourdes de bâtiments de plus de 1 000 m², achevés après 1948 et dont le coût des travaux de rénovation thermique représentent plus de 25 % de la valeur du bâtiment, c'est la RT Existant "globale" qui s'applique (Décret n° 2007-363 du 19 mars 2007).

Il s'agit d'un objectif de performance globale pour le bâtiment rénové.

Ces bâtiments doivent aussi faire l'objet d'une étude de faisabilité des approvisionnements en énergie préalablement au dépôt de la demande de permis de construire.

 

Le cas particulier des extensions

 

Les arrêtés du 11 décembre 2014 et du 19 décembre 2014 modifient en plusieurs points la RT 2012 :

  • suppression de la RT 2012 pour les extensions inférieures à 50 m2,
  • remplacement de l’appellation SHONRT (Surface Hors Oeuvre Nette au sens de la RT ) par la SRT (Surface thermique au sens de la RT). Seul le nom change, les modalités de calcul restent identiques,
  • simplification de la RT 2012 pour les extensions entre 50 et 100 m2 = RT 2012 intermédiaire.

La RT 2012 intermédiaire, c'est un allègement des exigences thermiques à atteindre : seul le calcul du BBio (Besoins Bio-climatiques) est obligatoire.

En revanche, le calcul de Cep (Consommation en énergie primaire) n’est plus systématique, les systèmes de chauffage, ventilation et eau chaude sanitaire ne sont pas étudiés, l'extension est exemptée de test d’étanchéité et le recours aux énergies renouvelables devient facultatif.

Voici le nouveau schéma applicable aux extensions dont le permis de construire a été déposé à partir du 1er janvier 2015 :

Surface de l'extension (SRT) < 50 m2 Entre 50 et 100 m2 > 100 m2
RT applicable RT Existant "élément par élément" RT 2012 intermédiaire RT 2012

 

Avec BienChezMoi, obtenez des devis sous 48h pour la création de votre extension  !

 

 

Quelle RT s'applique en cas de démolition puis reconstruction du bâtiment ?

 

En cas de démolitions puis reconstruction d’un bâtiment existant ou d’une partie de bâtiment existant, il convient de considérer l'état du bâtiment après la démolition.

S’il ne reste aucun morceau de mur debout suite à la destruction, excepté le plancher bas, c’est la RT 2012 qui s’applique. Dans le cas contraire, c’est la RT des bâtiments existants qu'il convient de respecter !

Cette règle est vraie que la démolition soit volontaire ou fasse suite à un sinistre.

Obtenez 5 devis en Maison traditionnelle !
Gratuit et Sans engagement !

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

D'autres articles dans la catégorie Maison traditionnelle

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local