Poêle à bois : quel type de poêle choisir pour mieux chauffer ? | BienChezMoi

Poêle à bois : quel type de poêle choisir pour mieux chauffer ?

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement intérieur > Chauffage Bois - Granulés > Poêle à bois : quel type de poêle choisir pour mieux chauffer ?
Poêle à bois : quel type de poêle choisir pour mieux chauffer ?

Par Philippine Jegousse, le 17/05/18

Le poêle à bois revient en force ! C’est un modèle de chauffage économique et écologique. Grâce aux innovations des fabricants, cet équipement n’est plus seulement utilisé comme chauffage d’appoint mais peut servir de véritable solution de chauffage autonome. Poêle à bûches ou à granulés, quelle puissance choisir, quel budget prévoir ? On vous aide à y voir clair !

© SUPRA.   

 

 

 

Quel poêle à bois choisir ?  

 

Les types de poêle à bois   

Il existe deux catégories principales  :

Dans chacune de ces catégories, vous trouverez des équipements contemporains et modernes, le plus souvent en acier ou en céramique ou bien des poêles traditionnels (appelés aussi rustiques ou classiques) en fonte ou en porcelaine.

La gamme de coloris et de formes de chauffage à bois est assez vaste, de quoi trouver facilement un modèle qui s'harmonisera avec votre intérieur !

► Le saviez-vous ? 

La tendance design est aux modèles de poêles suspendus au conduit d’évacuation, qui peuvent être installés contre un mur, dans un angle ou au centre d’une pièce. 

      

poele a bois ambiance chalet

 © SUPRA.          

 

Vous avez une idée du poêle à bois que vous souhaitez faire installer ? C'est parti ! Décrivez-nous votre projet et obtenez des devis de chauffagistes sous 48 h !

 

 

Poêle turbo, double combustion ou traditionnel ?

 

Le rendement de votre chauffage bois est directement lié à son mode de fonctionnement. 

Il en existe trois :

  • la simple combustion pour les poêles dits "traditionnels",
  • la combustion turbo,
  • la double combustion.

 

poele a bois scandinave

© Brisach.

 

La simple combustion

Cette technologie est aujourd'hui dépassée, elle ne concerne plus que les anciens poêles traditionnels. La simple combustion présente en effet un rendement qui n'atteint pas les 70% requis pour être éligible au crédit d'impôt.

En contrepartie, ce type de poêle est moins cher que les autres.

La combustion turbo

Ce type de chauffage promet une montée rapide en température. Equipé d'un ventilateur, ce sont les plus rapides pour réchauffer une pièce.

En revanche, si le rendement est optimal à plein régime, l'efficacité du poêle s'avère moyenne à bas régime. Il réclame également une grande quantité de bois. 

La double combustion

La double combustion est la technique qui offre le meilleur rendement. Ce type de poêle est doté de deux chambres de combustion : l'une brûle le combustible une première fois, la deuxième brûle les gazs issus de la premiière combustion pour produire un surplus de chaleur.

A la clé ? Un rendement avoisinnant les 80% et pas de fumées polluantes diffusées dans votre intérieur. Respirez à plein poumons et savourez le spectacle des flammes et la chaleur réconfortante ! 

 

Quel combustible utiliser ?

Le choix du combustible dépend du type de poêle mais également de votre style de vie et de votre idée du confort. Choisissez :

  • les bûches si vous aimez voir le spectacle du bois qui brûle et entendre les bûches craquer en se consumant, 
  • les granulés si charger le poêle sans arrêt est une contrainte pour vous et si vous souhaitez limiter les poussières dans la pièce. 

Notons toutefois que les chauffages à granulés de bois offrent un rendement supérieur aux modèles à bûches car la combustion est plus complète.

Une seule régle d'or : votre combustible doit être sec. 

Il est conseillé de faire sécher le bois pendant 2 ans dans un abri ventilé. Pour savoir s'il est "à point" pour être brûlé, les bûches doivent être : fendillées, sans moisissures ni champignons, le bois doit résonner si vous cognez deux bûches l'une contre l'autre.

Voici les essences de bois les plus adaptées :

 

Les essences de bois


 

 

Quelle puissance choisir ? 

 

La puissance des poêles à bois se situe entre 3 kWh et 20 kWh.

Choisir la bonne puissance pour son chauffage est l'étape la plus importante.

Le risque, si vous vous trompez sur la puissance est de vous retrouver avec un poêle qui surchauffe la pièce : vous vous imaginez devoir ouvrir les fenêtres pour évacuer le trop plein de chaleur alors que l'idée était de faire des économies d'énergie ?! A contrario, un équipement peu puissant aura du mal à propager la chaleur dans les pièces à chauffer, alors que vous le pousserez à fond, en usant beaucoup de combustible.

Voici ce qu'il faut retenir pour bien choisir la puissance  :

Il faut prévoir environ 1kWh pour 10 m2 à chauffer lorsque l'habitation est isolée correctement et que la hauteur sous plafond est d'environ 2,50 m (la majorité des logements).

Ainsi, si vous voulez chauffer une pièce à vivre d'environ 50 m2, il faudra choisir un poêle d'une puissance de 5 kWh. Si vous voulez chauffer une maison entière, avec ou sans étage, il faudra plutôt vous diriger vers du 20 kWh.

N'hésitez pas à faire appel aux conseils d'un professionnel avisé pour dimensionner la puissance de votre installation. 

BienchezMoi vous met en relation avec des artisans de confiance dans votre département !

 

 

Combien coûte un poêle à bois ?  

 

Le poêle à bûches coûte en moyenne 3 000 € sur une fourchette moyenne comprise entre 1 000 et 4 000 €.

Le prix d'un modèle à granulés s'élève à environ 3 500 € avec un coût moyen compris entre 2 000  et 5 000 €.

Les frais de pose sont généralement compris entre 400 et 600 €.

Le poêle à bois est un équipement éligible à de nombreuses aides financières :

Pour bénéficier de ces aides, il faut faire appel à un professionnel RGE pour la fourniture et la pose de votre poêle à bois et choisir un modèle labellisé "Flamme Verte".

 

 

Qu'est-ce que le label Flamme Verte ?

 

Le label Flamme Verte est un critère efficace pour choisir un poêle à bois performant et peu polluant, grâce à un système de notations allant de 5 à 7 étoiles (le plus performant).

En effet, il permet d’estimer en un coup d’œil les capacités de votre futur équipement : rendement énergétique, émissions de particules fines, taux de monoxyde de carbone rejeté dans l’atmosphère.

Depuis le 1er janvier 2018, le label Flamme Verte a revu ses exigences à la hausse : la classe 5 est supprimée et seuls les appareils de classe 6 et 7 sont labellisés Flamme Verte.

Rappelons que les poêles labellisés Flamme Verte sont éligibles au crédit d'impôt CITE.

 

poele a bois contemporain       

© Attika.

 

Avantages et inconvénients 

 

Investir dans un poêle à bois, c'est opter pour un chauffage à la fois peu polluant, économique et design.

Néanmoins, le chauffage au bois ne convient pas à tout le monde :

  • il requiert un espace de stockage plus ou moins important pour le combustible,
  • si vous n'êtes pas là, la maison n'est pas chauffée,
  • si votre logement est très cloisonné, la chaleur se diffuse mal.                                                         

Vous avez pour projet d'installer un poêle à bois pour vous sentir mieux chez vous ? Avec BienChezMoi, trouvez facilement un chauffagiste de confiance !

 

 

Poêle à bois bûches moderne

© Fotolia.

 

Prérequis à l'installation et pose  

 

Votre habitation doit disposer d'un conduit d'évacuation des fumées utilisable

Une fois le conduit créé ou réhabilité (débistrage, tubage, isolation), il faut raccorder votre poêle au conduit. Le conduit de raccordement est la partie visible du conduit, qui relie votre poêle au mur ou au plafond.

Le montage et l'installation du poêle à bois sont expliqués dans la notice afférente à l'appareil. Le bon emplacement pour votre chauffage au bois : au centre de la pièce la plus fréquentée pour un confort optimal. En fonction des modèles, le poêle sera fixé au mur ou non. 

A noter que le sol doit être protégé par une plaque spéciale, surtout s'il s'agit de parquet ou de PVC.

 


>> Pour approfondir : 

Téléchargez le guide « Se chauffer au bois » de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) – Mars 2014.

Obtenez 5 devis en Chauffage Bois - Granulés !
Gratuit et Sans engagement !

D'autres articles dans la catégorie Chauffage Bois - Granulés

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local