Comment bien isoler un toit terrasse | BienChezMoi

Isolation d'un toit plat : les infos indispensables

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement extérieur > Isolation extérieure > Isolation d'un toit plat : les infos indispensables
Isolation d'un toit plat : les infos indispensables

Par Philippine Jegousse, le 03/07/18

Vous êtes propriétaire d'une maison comportant un toit plat, votre appartement dispose d'un rooftop ? Pour améliorer votre confort, été comme hiver, et diminuer les nuisances sonores (bruits d'avion, etc), l'isolation de votre toit plat est un passage obligé. Quelles sont les techniques d'isolation et les isolants les plus répandus pour les toits plats ? Quels sont les moyens de financement pour les travaux ?

© Fotolia.

 

 

 

Pourquoi isoler un toit plat ?  

 

Un toit terrasse mal isolé enregistre jusqu'à 30% de déperditions de chaleur !

Une bonne isolation thermique et acoustique permet :

  • de baisser les dépenses en chauffage et en climatisation,

  • de limiter les bruits extérieurs (en particulier dans le cas d'un toit accessible),

  • de créer un bâtiment économe en énergie en apportant de la végétation sur le toit,

  • d'augmenter la valeur de votre bien lors d'une revente (bien certifié RT2012 donc aux normes les plus récentes).

Un toit terrasse bien isolé supporte mieux les intempéries et les variations de température tout en protégeant la structure porteuse de la maison. 

 

 

Les techniques d'isolation  

 

Un toit terrasse, accessible ou non, est en principe toujours isolé par l'extérieur. En effet, l'isolation par l'extérieur permet une meilleure étanchéité  du bâtiment et la possibilité de continuer à vivre dans la maison le temps des travaux, sans être sollicité sans arrêt par les artisans.

NB : la pose d'un écran de sous-toiture renforce l'isolation !

En revanche, l'isolation par l'intérieur engendre des problèmes de condensation sur le long-terme. 

Faites confiance à nos professionnels de l'isolation par l'extérieur pour une mise en oeuvre dans les règles de l'art ! 

 

 

Il existe deux techniques d'isolation d'un toit plat par l'extérieur :

  • l'isolation conventionnelle (ou toiture chaude),

  • l'isolation inversée (ou toiture froide).

 

L'isolation conventionnelle  

 

L'isolation conventionnelle est la technique la plus pratiquée et la plus recommandée. Elle consiste à placer une couche d'isolant entre la membrane d'étanchéité et le pare-vapeur, lui-même posé sur le support.

Isolation conventionnelle pour toiture

Isolation conventionnelle © Ecotra.

 

L'isolation inversée  

 

L'isolation inversée procède à l'inverse de l'isolation conventionnelle : l'isolant est placé sur la membrane d'étanchéité.

C'est une technique qui est pratiquée en rénovation lorsque la couche d'étanchéité est en bon état. 

En revanche, elle présente de sérieux inconvénients sur le long-terme : l'isolant n'est pas protégé de l'humidité et perd peu à peu en efficacité.

À éviter notamment pour un toit plat à ossature bois car ce dernier est assez perméable à l'humidité et nécessite une étanchéité irréprochable.

 

Isolation inversée toiture

Isolation inversée © Bati Sud Etanche.

 

 

Choix d'un isolant  

 

Le choix d'un isolant est plus restreint que pour une isolation des murs par exemple, car les isolants doivent être robustes.

Pour une toiture inaccessible, vous pouvez opter pour de la laine de roche ou de la mousse phénolique. Dans le cas d'une toiture terrasse accessible, privilégiez la mousse polyuréthane, les panneaux de liège ou en verre cellulaire.

Le polystyrène extrudé se prête très bien à une isolation inversée. Si vous vivez dans une région sujette aux fortes chaleurs, la fibre de bois additionnée de latex est un isolant redoutablement efficace !

La toiture végétalisée, quant à elle, apporte une double isolation à votre maison : la végétation et le substrat forment une couche isolante, elle-même renforcée par une isolation conventionnelle :

 

 

Toiture végétalisée

Coupe d'une toiture végétalisée © Le Prieuré Vegetal i.D.

 

 

Prix au m2 et aides financières  

 

Pour une toiture plate, prévoyez un budget entre 80 et 110 euros le m2 tout compris (construction, pose d'un pare-vapeur, isolation et finition).

Pour une toiture plate végétalisée, les prix se situent autour de 90 euros le m2 tout compris.

Pour une idée plus précise du coût des travaux dans votre situation, faites une demande gratuite de devis auprès de notre réseau d'experts en isolation toit plat !

 

 

Si vous faites appel à un professionnel RGE et si la résistance thermique de l'isolant choisi est supérieure ou égale à 4,5 m2.K/W, vous pouvez bénéficier d'aides financières, telles que :

 

Obtenez 5 devis en Isolation extérieure !
Gratuit et Sans engagement !

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

D'autres articles dans la catégorie Isolation extérieure

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local