Tout savoir sur la RT2020 | BienChezMoi Pro

Une nouvelle réglementation thermique pour 2020

Accueil > Conseils pratiques > Construction - Rénovation > Diagnostic immobilier > Une nouvelle réglementation thermique pour 2020
Une nouvelle réglementation thermique pour 2020
Par Philippine Jegousse, le 7 octobre 2016
Suite à la RT 2012, la réglementation thermique 2020 sera applicable à toutes les constructions neuves à partir du 1er janvier 2020. Elle rendra obligatoire la construction des bâtiments à énergie positive (label BEPOS-Effinergie), c’est-à-dire des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Anticipez dès aujourd’hui pour les constructions de demain !

© kotoyamagami I Fotolia.


Respecter l’échelle du “temps industriel”


Pour que les professionnels aient le temps d’innover et de s’aligner sur les dernières réglementations, les nouvelles préconisations doivent être connues au moins 4 à 5 ans à l’avance. Cela est indispensable pour garantir la qualité des produits et équipements et leur conformité aux dites réglementations.  

Le label BEPOS-Effinergie lancé en 2013 vise à aider les professionnels du Bâtiment à élaborer des solutions innovantes en matière d’habitat à énergie positive et servira de retours d’expérience pour le législateur.

 

Vers des bâtiments à énergie positive

 

Auparavant, la RT 2012 fixait comme objectif la construction de bâtiments ayant une consommation énergétique moyenne de 50kWh/ep/m2/an. Les objectifs de la RT2020 sont beaucoup plus ambitieux avec la réalisation d’habitats à énergie positive

Il s’agit de reprendre les principes de la maison passive en y incluant en plus des éléments de productions énergétiques : une VMC avec la récupération de chaleur sur l'air vicié, une isolation thermique renforcée, des fenêtres avec vitrage chauffant, des appareils ménagers peu énergivores, la récupération des eaux de pluie. Cette conception fera une large place à la domotique pour une gestion intelligente de l’énergie. 

Le surplus d’énergie produit sera auto-consommé, partagé avec les voisins ou renvoyé aux réseaux publics d’énergie au niveau local ou national.

Ainsi, la RT 2020 requiert une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep/m2 par an et d’énergie primaire ne dépassant pas 100 kWh/m2 par an (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage, appareils électriques divers équipant l’habitation). 

 

maison BBC

 Copyright Archzine.fr.


La sensibilisation des particuliers

 

Dans les bâtiments à énergie positive, l'excédent en énergie est permis par les principes de construction bioclimatique mais les occupants ont aussi leur rôle à jouer en limitant leur consommation d’énergie.

L’argument le plus difficile à faire passer auprès des particuliers est la nécessité de surinvestir au départ. Il convient de les rassurer sur une rentabilité rapide de leur investissement et la possibilité de bénéficier de nombreuses aides financières, telles que l’éco-prêt à taux zéro, le crédit d’impôt à la transition énergétique, les aides régionales de l’ANAH ainsi que l’éco-prêt logement social pour les ménages les plus modestes.

Les contrats d’économies d’énergie ou “primes énergie” ont été mis en place pour encourager les économies d’énergie. Les fournisseurs d’énergie doivent promouvoir des investissements d’économies d’énergie auprès de leurs clients en apportant un soutien financier : les particuliers peuvent donc bénéficier de subventions pour leurs travaux de rénovation énergétique (jusqu’à 30 à 40%). 

Par ailleurs, l’ADEME a mis en place, depuis 2009, le Fonds Chaleur Renouvelable. Il organise des appels à projets nationaux et propose des aides régionales.

Pour trouver des chantiers simplement et rapidement, rejoignez BienChezMoi Pro !

 

D'autres articles dans la catégorie Diagnostic immobilier

Multipliez les chantiers

Des projets qualifiés, vérifiés par notre Service Client

Un commercial à votre service, pour vous aider au quotidien

Une réputation en ligne améliorée, grâce aux avis clients