Isolation des combles : prix 2018 au m² et guide des isolants | BienChezMoi

Isolation des combles : prix 2018 au m² et guide des isolants

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement intérieur > Isolation des combles > Isolation des combles : prix 2018 au m² et guide des isolants
Isolation des combles : prix 2018 au m² et guide des isolants

Par Philippine Jegousse, le 02/05/18

Le prix d'une isolation des combles est compris entre 15 et 40 € le m2 en moyenne. 25 à 30% de la chaleur d’une habitation mal isolée s’échappe par la toiture. Isoler les combles est le premier chantier à entreprendre dans une maison ! Vous avez tout à y gagner : économies d’énergie, confort thermique & phonique et valorisation de votre logement. Nous vous conseillons de coupler l’isolation des combles avec une isolation des murs, une isolation des fenêtres ou encore le remplacement de votre chauffage. Laissez-vous guider dans cet article !

© Fotolia.

 

 

 

Combles aménagés vs Combles perdus  

 

Les combles aménagés sont appelés aussi combles accessibles ou combles habitables. Ces combles peuvent être transformés en pièces à vivre si vous manquez de place (suite parentale, salle de bain, dressing) ou si vous avez besoin d’une pièce en plus pour vos loisirs et activités (atelier, salle de détente). 

Pour des travaux réussis, BienChezMoi vous aide à vous entourer des bons professionnels. Décrivez-nous votre projet dès maintenant et recevez des devis gratuits sous 48h !

 

 


Les combles perdus, appelés aussi combles non aménageables ou combles visitables, sont des combles qu’on ne peut pas ou difficilement transformer en pièce de vie car  :

  • la hauteur libre moyenne est inférieure à 1,80m,
  • la disposition des bois de la charpente rend techniquement impossible l’aménagement des combles,
  • la pente du toit est inférieure à 30°. 

En revanche, si la pente de toit est supérieure à 30°, vos combles perdus sont tout de même aménageables (surélévation, rehausse ou changement de pente de toiture, aménagement du grenier). 

 

combles aménagés en studio

Des combles aménagés en studio. © Archzine.

 


L’isolation des combles est un excellent moyen de valoriser votre logement, car si ce dernier obtient une note A, B ou C au niveau du DPE (Diagnostic Performance Énergie), vous serez en position de force pour négocier à la hausse le prix d’une vente ou d’une location. 

Par ailleurs, comme le toit est la zone la plus déperditive en énergie, vos factures de chauffage vont considérablement baisser. Si l’isolation est bien réalisée, vous ne consommerez pas plus, alors que la surface totale de votre logement sera augmentée.

 

 

Les techniques pour isoler des combles  

 


Pour isoler vos combles, le choix de la technique dépend de leur type : aménageables ou perdus, et de leur accessibilité. Pour les toits plats, pensez aux plaques.

 

Technique Avantages Combles aménageables Combles perdus

Par soufflage 

L’isolant est insufflé par une machine installée à l’extérieur.

Excellent confort thermique été comme hiver.

Pose rapide et sécurisée.

Recommandé pour les accès difficiles.

  X

Par épandage

L’isolant est versé manuellement en flocons et réparti avec un râteau.

Idéal pour les petites surfaces en rénovation.

Pose simple mais moins rapide que par soufflage.

  X

Par “sarking”

L’isolant est plaqué contre une planche de bois placée entre la charpente et la couverture.

Recommandé pour une rénovation complète de toiture ou pour une construction neuve.

S’adapte à toutes les pentes de toiture.

Hautes performances thermiques et phoniques.
Esthétique.

X  

Par panneaux intérieurs

Une couche de panneaux isolants est posée entre les solives.

Adapté à la construction et à la rénovation.

Surtout utilisé avec un plancher pourvu de solives.

Pose assez délicate.

X X

Par rouleaux

L’isolant est déroulé sur le plancher.

Pour des combles facilement accessibles.

S'il s’agit d’une rénovation, une seconde couche d’isolant est souvent nécessaire.

X X

Isolation par sarking

Isolation par sarking. © Isover.

 

Pour choisir votre matériau, il convient de prêter attention à sa résistance thermique (indiquée sur l'étiquette de la certification Acermi du produit). Plus le chiffre est élevé, plus la consommation d’énergie dans la maison diminue. N’hésitez pas à vous adresser aux professionnels RGE qui seront les plus à même de vous conseiller sur l’isolant le plus adéquat et éligible aux aides de l’Etat. 

Avec BienChezMoi, obtenez jusqu'à 5 devis de professionnels de votre région !

 

 

 

Les matériaux isolants pour combles  

 

Matériaux Conductivité thermique (λ)* en W/m.K Résistance thermique (R)** pour 10 cm d'ép. (en m2.K/W) Performance acoustique Tenue à l'humidité

Laine de verre

Excellent rapport qualité/prix. Souple et naturellement incombustible.

0,032 à 0,040 3,33 Très bonne Bonne

Laine de roche

Améliore le confort acoustique et participe à la protection incendie.

0,033 à 0,042 2,38 à 3 Excellente Très bonne

Polystyrène expansé et extrudé

Léger et facile à poser. Imputrescible, stable mais non respirant. Inflammable.

0,032 à 0,042 (expansé)

0,028 à 0,035 (extrudé)

2,38 à 3,12 (expansé)

2,86 à 3,57 (extrudé)

Moyenne à très bonne Bonne à très bonne

Polyuréthane

Mousse offrant d'excellentes performances thermiques. Résistante à la déchirure, imputrescible, stable mais non respirante. Inflammable.

0,0215 à 0,030 3,33 à 4,16 Moyenne Excellente

Ouate de cellulose

Adaptée aux combles perdus. Idéale pour l'épandage mécanique ou manuel. Inflammable. 

0,039 à 0,043 2,3 à 2,55 Très bonne Bonne

Réflecteur multicouche

Composé de films réflecteurs, ouate de polyester et mousse de polyéthylène. Assure l'isolation et l'étanchéité à l'air.

- 1,7 à 6,3 Moyenne Excellente

* Capacité d'un matériau à transmettre la chaleur. Plus λ est petit, plus le pouvoir isolant est élevé.

** Capacité d'un isolant à résister aux différences de température. R dépend de l'épaisseur de l'isolant et de sa conductivité thermique. Plus R est élevé, plus le matériau est isolant.

 

 

Coûts des travaux et aides financières  

 

Le coût des travaux dépend à la fois du matériau isolant choisi, des frais de pose ainsi que de la surface totale des combles : en moyenne, cela vous coûtera de 15 à 40 euros du m2

Nous vous déconseillons fortement de chercher à faire des économies en réalisant vous-même l’isolation car les techniques de pose nécessitent des protections spéciales et des compétences pointues. Les matières volatiles pouvant se détacher de l'isolant sont également dangereuses pour les poumons.

De plus, des défauts dans la pose peuvent créer des ponts thermiques, diminuer la tenue à l’humidité des matériaux et pire endommager sur le long terme la charpente si la ventilation est mal aménagée. Par ailleurs, faire appel à un professionnel permet de finir le chantier plus rapidement et d’avoir une garantie sur les travaux réalisés.

 

 

L’isolation des combles est éligible au crédit d’impôt 30% (remplacé par une prime en 2019), à l’éco-prêt à taux zéro, aux aides de l’Anah, aux primes énergie et bénéficie d’une TVA réduite au taux de 5,5%. Le plus souvent pour bénéficier de ces aides, il faut faire appel à une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).


 


Pour approfondir :

Télécharger le guide « Isoler son logement » de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) – Février 2014.

 

Obtenez 5 devis en Isolation des combles !
Gratuit et Sans engagement !

D'autres articles dans la catégorie Isolation des combles

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local