Bâtiment : comment se mettre à son compte en tant qu'artisan ? | BienChezMoi Pro

Bâtiment : comment se mettre à son compte en tant qu'artisan ?

Accueil > Conseils pratiques > Construction - Rénovation > Rénovation complète > Bâtiment : comment se mettre à son compte en tant qu'artisan ?
Bâtiment : comment se mettre à son compte en tant qu'artisan ?
Par Philippine Jegousse, le 12 février 2019
Envie de devenir votre propre patron ? De pouvoir prendre vous-même toutes les décisions et d’être libre de développer votre entreprise comme vous l’entendez ? Voilà un beau projet ! Nous récapitulons pour vous les étapes pour vous mettre à votre compte en tant qu’artisan du bâtiment.

© Fotolia.

 

Les 6 grandes étapes pour se mettre à son compte 

 

Monter son entreprise n’est pas une mince affaire ! Pour vous guider, voici les 6 principales étapes de cette aventure  :

  • Passer les diplômes nécessaires pour devenir artisan.
  • Obtenir des financements de la part d’une banque.
  • Déterminer la domiciliation de votre entreprise.
  • Choisir les statuts pour votre entreprise.
  • Se procurer un KBis et un numéro de siret en immatriculant la société.
  • Souscrire à des assurances professionnelles : garantie décennale, RC Pro, assurance pour votre utilitaire, etc.

Notre conseil : rapprochez-vous de votre Chambre des métiers et de l’Artisanat qui pourra vous accompagner étape par étape. 

 

 
 

Comment obtenir la qualité d’artisan ?

 

Travailler dans le bâtiment ne s’improvise pas. 

Même si vous adorez bricoler et que vous avez géré de A à Z la rénovation de votre appartement ou de votre maison, il est nécessaire de posséder un diplôme reconnu par l’Etat pour pouvoir exercer comme artisan (un CAP, un BEP ou un diplôme de niveau égal ou supérieur).

Si vous ne possédez pas de diplôme, vous pouvez passer une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) qui consiste à valider tout ou une partie d’un diplôme en faisant reconnaître votre expérience. 

>> Consultez le site dédié à la VAE dans le bâtiment, développé par la CAPEB.

Par ailleurs, pourquoi ne pas envisager de devenir artisan RGE ? Vous allez augmenter considérablement vos opportunités de chantiers et vous faire connaître dans le domaine de la rénovation énergétique !

>> En savoir plus : Comment devenir RGE ?

 

Trouvez des chantiers dans votre spécialité

 

Quel statut choisir pour votre entreprise ?

 

Le choix d’un statut est l’étape la plus importante et la plus délicate.

En effet, du statut de votre entreprise vont découler des obligations administratives, comptables et fiscales particulières.

Pour une entreprise artisanale du bâtiment, les statuts les plus pertinents sont : 

  • la micro-entreprise,
  • l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée),
  • la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle).

N’hésitez pas à vous adjoindre les services d’un expert-comptable pour vous aider à faire votre choix et vous accompagner dans les démarches administratives de création du statut.
Vous pouvez également déléguer toutes ces démarches à un site de legaltech.

 

Trouvez des chantiers dans votre métier

 

Reprise ou création d’entreprise ?

 

L’une et l’autre formule présentent toutes deux des avantages et des inconvénients. A vous d’arbitrer selon votre vision de l’entreprise et votre personnalité.

Bon à savoir : reprendre une entreprise peut se révéler plus intéressant que d’en créer une. Plus lourde en terme de financement, la reprise offre de plus fortes probabilités de réussite : jusqu’à 95 %-100 % selon les métiers, contre 60 % pour la création d’une nouvelle société.

>> Pour aller plus loin :

 

Trouvez des chantiers à proximité

D'autres articles dans la catégorie Rénovation complète

Multipliez les chantiers

Des projets qualifiés, vérifiés par notre Service Client

Un commercial à votre service, pour vous aider au quotidien

Une réputation en ligne améliorée, grâce aux avis clients