Grand débat national : les 5 revendications des artisans BTP | BienChezMoi Pro

Grand débat national : les 5 revendications des artisans BTP

Accueil > Conseils pratiques > Construction - Rénovation > Rénovation complète > Grand débat national : les 5 revendications des artisans BTP
Grand débat national : les 5 revendications des artisans BTP
Par Philippine Jegousse, le 1 mars 2019
Le Grand Débat National est en cours et les artisans participent activement pour améliorer leur quotidien. Découvrez quelles sont les principales revendications qui sont présentées devant le Président Emmanuel Macron.

© Fotolia.

 

 

Limiter l’auto-entreprise à 2 ou 3 ans maximum


De nombreux artisans du bâtiment se plaignent de la concurrence que leur font les micro-entrepreneurs.

Ces derniers ont des avantages financiers qui leur permettent de proposer des devis moins chers que les sociétés déjà installées avec notamment moins de charges à payer.

Malgré l’augmentation des plafonds de chiffre d’affaires en 2018, certains artisans souhaiteraient limiter le dispositif de la micro-entreprise à 2 ou 3 ans maximum. Passé ce délai, les auto-entrepreneurs seraient dans l’obligation de créer une société de type SASU ou SARL par exemple.

Autres conséquences fâcheuses pour les auto-entrepreneurs eux-mêmes : en cotisant peu, ils se préparent une future retraite assez maigre avec un risque d’accroissement de la pauvreté en France.

 

 

Baisser les charges

 

Les charges qui pèsent sur les entreprises du bâtiment sont un véritable fardeau.

La majorité des artisans s’accordent pour proposer une baisse des charges sociales pour (enfin) leur permettre :

  • d’être plus compétitifs face à la concurrence des auto-entrepreneurs, des travailleurs détachés et du travail dissimulé,
  • de se verser un salaire convenable,
  • de pouvoir recruter davantage,
  • de pouvoir investir plus dans leur entreprise,
  • de maintenir une trésorerie saine pour leur société.

 

Arrêter les offres à 1€ 

 

De nombreux artisans sont écoeurés de voir l’Etat soutenir les offres à 1 € (isolation des combles, changement de chaudière, etc).

Ils ne comprennent pas que le gouvernement crée une nouvelle concurrence déloyale pour les artisans en les opposant à des sociétés commerciales qui vendent ces offres à 1€, sans forcément conseiller convenablement le client ou réfléchir à la cohérence de son projet travaux dans sa globalité.

>> En savoir plus : Offres à 1 € : pourquoi elles font du tort aux artisans

 

Trouvez des chantiers chez des particuliers

 

Poursuivre la simplification administrative

 

Quand on est une entreprise artisanale du bâtiment, on peut se sentir véritablement accablé face à la paperasse et aux lourdeurs administratives imposées par l’Etat. 

Le prélèvement à la source, le RGPD (Règlement général sur la protection des données) sont mal vécues, en particulier auprès des petites et moyennes entreprises. Trop de temps consacré à l’administratif, c’est autant de temps en moins passé sur les chantiers ou à faire de la prospection commerciale !

Les artisans du bâtiment souhaitent gagner davantage de temps au quotidien pour développer et gérer leur activité avec plus de sérénité.

>> A lire aussi : Artisans BTP : 5 astuces pour gagner du temps

 

Trouvez des chantiers à proximité

 

Encourager l’apprentissage et l’alternance

 

Pour de nombreux artisans du BTP, il faudrait que Pôle Emploi soit plus réactif face aux besoins en recrutement des entreprises du bâtiment, comme peut l’être une agence d’intérim.

Les possibilités de formation sont souvent trop longues et pas assez précises dans leurs contenus pour former une main d’oeuvre ciblée aux besoins des artisans.

Les jeunes et les entreprises auraient besoin de plus d’accompagnement administratif et scolaire. Les artisans constatent que de nombreux jeunes scolarisés en lycée professionnel le sont  par défaut, car ils n’ont pas eu les capacités de “suivre” un enseignement général. Il faudrait leur montrer ce qu’est réellement le monde du bâtiment pour les motiver à emprunter cette voie.

Pourquoi ne pas proposer une alternance dès le collège, comme c’est le cas en Suisse ?

>> En savoir plus : Réforme de l'apprentissage : les 20 mesures à venir


Source Le Moniteur Artisans

 

Trouvez des chantiers à proximité

D'autres articles dans la catégorie Rénovation complète

Multipliez les chantiers

Des projets qualifiés, vérifiés par notre Service Client

Un commercial à votre service, pour vous aider au quotidien

Une réputation en ligne améliorée, grâce aux avis clients