Compteur de chantier : prix et démarches pour être raccordé | BienChezMoi Pro

Compteur de chantier : prix et démarches pour être raccordé

Accueil > Conseils pratiques > Construction - Rénovation > Rénovation complète > Compteur de chantier : prix et démarches pour être raccordé
Compteur de chantier : prix et démarches pour être raccordé
Par Philippine Jegousse, le 5 décembre 2018
Si vous réalisez un chantier sur un terrain nu ou dans une habitation qui n’est pas encore reliée au réseau d’électricité, l’ouverture d’un compteur de chantier s’avère indispensable. Le compteur de chantier vous permet d’être raccordé à l’électricité de manière temporaire (sur une période n’excédant pas 1 an en général) sans être obligé de souscrire à une offre d'abonnement. Quelles sont les démarches pour obtenir un branchement provisoire et quel est le prix d’un compteur de chantier ? On fait le point ensemble !

© Shutterstock.

 

Qu’est-ce qu’un compteur de chantier ?

 

Un compteur de chantier est un compteur électrique provisoire pour couvrir les besoins en électricité exigés par un chantier, généralement sur une courte durée.

Le compteur de chantier est posé sur un branchement provisoire raccordé au réseau d’électricité. Vous pouvez ainsi bénéficier de l’électricité, sans avoir besoin de souscrire à un abonnement.

Tout le monde peut ouvrir ce compteur : les professionnels du bâtiment aussi bien que les particuliers réalisant des travaux chez eux. On peut également s’en servir pour alimenter en électricité des évènements (foires, festivals, etc.).

Attention à ne pas confondre le compteur de chantier avec le groupe électrogène. Le premier est relié au réseau d’électricité tandis que le second fonctionne à l’essence de manière totalement autonome.

 

 

Quelles démarches pour ouvrir un compteur de chantier ?

 

Les démarches vont différer selon la durée de raccordement :

 

Inférieure à 28 jours

Vous avez le choix entre :

  • contacter directement un fournisseur d’énergie qui s’occupera des démarches auprès du gestionnaire de réseaux,
  • contacter directement Enedis (le gestionnaire de réseaux, ex-ERDF).

 

Supérieure ou égale à 28 jours

Il faut contacter votre fournisseur d’énergie (Engie par exemple), qui vous demandera les informations suivantes pour lancer la procédure de raccordement temporaire à l’électricité :

  • l'adresse précise du branchement
  • les dates souhaitées pour le raccordement et l’installation du compteur
  • le type de branchement : monophasé (lignes bifilaires) ou triphasé (lignes multiples)
  • la puissance électrique requise pour votre installation provisoire.

La durée du branchement temporaire peut être prolongée selon vos besoins.

Une fois qu’Enedis a accepté votre demande de branchement provisoire, elle vous recontacte pour définir avec vous d’un jour et d’une heure pour raccorder le compteur.

Pour les branchements d’une durée supérieure ou égale à 28 jours, Enedis vous envoie une lettre d'engagement que vous devez lui renvoyer signée.

► Bon à savoir :  Enedis conseille de commencer les démarches environ 4 mois avant le début de votre chantier.

 

Trouvez des chantiers !

 

 

Combien coûte un compteur de chantier ?

 

Depuis le 1er juillet 2007, il est possible de faire appel à un autre fournisseur d’énergie qu’EDF pour l’ouverture de votre compteur.

Dans ce cas, vous pouvez acheter vous-même le compteur de chantier dans un magasin de bricolage tel que Leroy Merlin ou même sur des sites web spécialisés.

Le prix d’un compteur de chantier varie entre 200 et 500 € selon la puissance du compteur et le type de branchement (monophasé ou triphasé).

 

Compteur de chantier

© Shutterstock.

 

Le tarif de raccordement va dépendre des caractéristiques du terrain :

  • Branchement sur un terrain nu : le coût sera de 155,04 € TTC pour une opération groupée de plusieurs compteurs, et de 258,40 € TTC si la demande ne concerne que l’ouverture d’un seul compteur provisoire non fixe.
  • Branchement sur un terrain semi-équipé : Dans ce cas précis le compteur ne sera pas fixe, mais semi-équipé. Le coût sera de 115,83 € TTC pour une opération groupée et 193,06 € TTC pour l’ouverture d’un compteur isolé.
  • Branchement sur un terrain pré-équipé : Ici, le compteur provisoire sera fixe et il faudra compter 65,23 € TTC pour l’ouverture de plusieurs compteurs, et 108,70 € si le déplacement du technicien ne concerne que l’ouverture d’un seul compteur.

Source : Fournisseurs-electricite.com

 

Trouvez des chantiers !

 

 

Compteur de chantier : qui paye ?

 

C’est le fournisseur d’énergie (EDF ou Engie par exemple) qui va s’acquitter des frais au moment de l’installation du compteur, avant de répercuter le prix sur la facture du client.

 


>> La Rédaction vous conseille également :

 

Trouvez des chantiers !

D'autres articles dans la catégorie Rénovation complète

Multipliez les chantiers

Des projets qualifiés, vérifiés par notre Service Client

Un commercial à votre service, pour vous aider au quotidien

Une réputation en ligne améliorée, grâce aux avis clients

actualités de votre secteur
Tenez-vous au courant !

Pour vous démarquer de la concurrence et être au courant des dernières actualités du bâtiment, recevez notre newsletter tous les mois. C'est gratuit !