BTP : les 4 actus qu'il ne fallait pas rater en janvier | BienChezMoi Pro

BTP : les 4 actus qu'il ne fallait pas rater en janvier

Accueil > Conseils pratiques > Construction - Rénovation > Rénovation complète > BTP : les 4 actus qu'il ne fallait pas rater en janvier
BTP : les 4 actus qu'il ne fallait pas rater en janvier
Par Philippine Jegousse, le 7 février 2019
Vous n'avez pas le temps de suivre l'actualité du bâtiment au jour le jour ? Pas de panique ! Découvrez notre article de rattrapage pour être au courant des essentiels du mois de janvier !

© Fotolia.

 


 

1. Les fenêtres à nouveau éligibles au crédit d’impôt

 

Après de multiples rebondissements, les fenêtres font à nouveau partie du dispositif du crédit d’impôt.

Le remplacement d’un simple vitrage par des fenêtres performantes est éligible à un crédit d’impôt de 15% avec un montant maximum de 100 € par fenêtre.

>> En savoir plus : Crédit d’impôt 2019 : Les fenêtres de nouveau éligibles

 

 

2. Le RGE est-il en perte de vitesse ?

 

En 2018, plus de 7 000 entreprises ont été radiées du RGE.

Le label devient de plus en plus difficile à obtenir.

Ainsi, les entreprises qui ne renouvellent pas à temps leur certificat RGE, celles qui sont peu solides financièrement ou encore celles qui échouent lors de l’audit de contrôle sur chantier, ont été sorties de la qualification l’année passée.

Et les contrôles vont se poursuivre en 2019 pour redorer le label RGE.

Pourtant, n’est-ce pas plus sain pour les particuliers et pour le milieu du bâtiment que les entreprises distinguées par la qualification soient réellement qualifiées ?

>> En savoir plus : Label RGE : plus de 7 000 entreprises ont été radiées en 2018

 

 

3. Lancement des offres à 1 € pour la chaudière et la pompe à chaleur

 

Suite aux revendications des Gilets Jaunes, l’Etat a incité les fournisseurs d’énergie à proposer des offres avantageuses pour le remplacement des chaudières fioul individuelles.

Au mois de novembre 2018, le gouvernement avait en effet annoncé vouloir mettre fin au chauffage fioul, polluant et subissant de plein fouet les fluctuations de prix, sans mettre toutefois des coups de financiers importants du côté des ménages.

Le chauffage au fioul est en effet essentiellement l’apanage des zones rurales, où se trouvent également les foyers aux revenus les plus modestes.

C’est pourquoi Engie, Effy (et bientôt Total) ont lancé des offres à 1 € pour le remplacement d’une chaudière fioul ou gaz (hors modèle à condensation) par une pompe à chaleur pour les propriétaires d’une maison individuelle aux faibles revenus.

>> A lire aussi : Offres à 1 € : pourquoi elles font du tort aux artisans

 

Trouvez des chantiers comme chauffagiste

 

 

4. Les Certificats d’Economies d’Energie en pleine mutation

 

Dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), l’Etat a fixé comme objectifs d'ici 2030 une baisse de 17% de la consommation énergétique de la France et une réduction de 40% de sa consommation d'énergies fossiles.

Suite à un appel à projets lancé en avril 2018, le gouvernement a retenu 18 nouveaux programmes d’économies d’énergie qui peuvent être financés grâce aux Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Voir le communiqué de presse du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire

 

Trouvez des chantiers près de chez vous

 


Restez au courant de l'actualité du bâtiment en consultant nos articles écrits par nos experts !

D'autres articles dans la catégorie Rénovation complète

Multipliez les chantiers

Des projets qualifiés, vérifiés par notre Service Client

Un commercial à votre service, pour vous aider au quotidien

Une réputation en ligne améliorée, grâce aux avis clients