Le regain d'intérêt pour le toit de chaume | BienChezMoi

Le toit de chaume : avantages, inconvénients, prix

Accueil > Conseils pratiques > Construction - Rénovation > Toiture / Couverture > Le toit de chaume : avantages, inconvénients, prix
Le toit de chaume : avantages, inconvénients, prix
Par Philippine Jegousse, le 22/11/16
Typique de la Normandie, de la Bretagne ou encore de certains coins de Bourgogne, la toiture de chaume avec des iris bleus et violets plantés sur le faîte n'est pas qu'un attribut régional aussi chaleureux qu'authentique. Le chaume remplit de véritables fonctions d'isolation et d'imperméabilité pour une charpente saine et une température relativement constante au fil des saisons !

© kristina rütten I Fotolia.

 

 

 

Pourquoi opter pour un toit de chaume ?  

 

Un toit en chaume est une couverture constituée, selon les régions, de tiges de roseaux, de jonc, de paille de blé ou de seigle. De couleur jaune au départ, le chaume se patine avec le temps pour présenter des teintes grises.

Le chaume est réputé dès l'Antiquité pour ses qualités d'isolation thermique et phonique.

Il permet de supprimer, plus que tout autre matériau de couverture, les bruits liés à la pluie ou même à la chute de grêle. De plus, une toiture en chaume contribue à éviter les déperditions de chaleur en hiver et maintenir la fraîcheur d'une habitation en été.

De plus, il offre une très bonne imperméabilité (à condition d'avoir été posé dans les règles de l'art) ainsi qu'une très grande résistance aux intempéries (gel, grêle, neige, ...).

En outre, bien que cela puisse sembler incroyable, le chaume résiste bien au feu car les tiges de graminées qui composent la toiture sont très serrées entre elles ce qui empêche la circulation de l'air et limite donc la propagation d'un incendie. 

Un toit de chaume est chaleureux, rustique et traditionnel. Son originalité en fait un atout lors de la revente de la maison. 

Par ailleurs, si vous êtes sensibles à l'aspect durable des matériaux, la toiture de chaume est un exemple de chantier durable avec un écobilan parfait :

  • le chaume provenant de végétaux locaux, il nécessite peu de transport,
  • le chaume est 100% naturel et biodégradable,
  • sa  mise en oeuvre ne pose aucun problème pour la santé,
  • arrivé en fin de vie, le chaume n'émet pas de polluants.

BienChezMoi vous aide à entrer en contact avec des professionnels qualifiés. Obtenez vos premiers devis sous 48h !

 

 

 

Mise en oeuvre et réglementation  

 

Une fois cueillies dans les champs, les tiges de graminées sont séchées puis débarrassées de leurs graines. On les serre ensuite en bottes ou fagots très serrés puis on les fixe à la structure de la charpente pour former une couche étanche et isolante.

Pour la mise en oeuvre d'une toiture de chaume, il faut prévoir un prix entre 120 et 150 du m2.

Une toiture en chaume est réputée être plus chère qu'une toiture classique en ardoises ou en tuiles. Ce n'est pas tout à fait vrai : c'est la main-d'oeuvre qui fait grimper la facture car la pose de chaume exige de nombreuses heures de travail. En revanche, le toit en lui-même est plus économique car :

  • le chaume est léger, par conséquent la charpente reste elle-aussi simple et légère,
  • il n'y a pas besoin d'installer de gouttières,
  • un toit de chaume ne requiert pas d'isolation supplémentaire.

Ainsi, le surcoût lié à la main-d'oeuvre est en partie compensé.

Faire le choix d'une toiture de chaume n'est malheureusement pas possible partout. Tout va dépendre de ce que dit le PLU (Plan Local de l'Urbanisme) de votre commune. Par ailleurs, il faut savoir que les coûts risquent d'être très élevés dans les régions qui n'ont pas la culture des toitures de chaume.

Par ailleurs, si vous souhaitez faire installer un conduit de cheminée, il faudra prévoir l'installation d'un extincteur de flammèches et d'un conduit suffisamment large pour éviter une chauffe excessive.

Si vous comptez rénover totalement le toit existant de votre maison et de changer de matériau de couverture pour passer au chaume, sachez que la pente de toit doit être supérieure à 35° sans quoi l'eau risque de stagner sur le toit et occasionner un pourrissement du chaume.

L'intervention d'un couvreur spécialisé, appelé chaumier, dans ce type de chantier est indispensable pour garantir l'étanchéité et l'isolation de votre toiture de chaume.

BienChezMoi vous aide à trouver des professionnels fiables dans les meilleurs délais. Faites une demande gratuite de devis dès à présent !

 

 

 

L'entretien d'une toiture en chaume  

 

Contrairement aux idées reçues, le toit en chaume possède une très bonne durabilité dans le temps.

En effet, la réfection complète de la toiture n'est utile que tous les 40 ans en moyenne, voire tous les 50 ans si vous l'entretenez correctement.

Comment entretenir une toiture de chaume ?

Durant les 5 à 7 premières années suivant la pose, vous êtes tranquilles. Cependant, après ce delta, il vous faudra procéder à un entretien régulier mais pas non plus incommensurable.

Concrètement, il faudra tous les 3 ans environ retirer les couches de chaume abîmées avec une brosse, puis nettoyer la toiture au jet d'eau et enfin passer un produit anti-mousse.

>> En savoir plus : 5 questions sur le nettoyage et le démoussage de toiture

Tous les 25 ans, il est recommandé de faire poser de nouvelles bottes de chaume et de remplacer celles usées. Ainsi, votre toit gardera une belle allure et surtout conservera son caractère isolant.

Obtenez 5 devis en Toiture / Couverture !
Gratuit et Sans engagement !

D'autres articles dans la catégorie Toiture / Couverture

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local