PMR et handicap : aménager son logement | BienChezMoi

Repenser sa maison pour une personne handicapée

Accueil > Conseils pratiques > Construction - Rénovation > Rénovation complète > Repenser sa maison pour une personne handicapée
Repenser sa maison pour une personne handicapée

Par Philippine Jegousse, le 12/12/16

Vous souffrez d'un handicap ? Vous connaissez un proche, cloué sur un fauteuil roulant ? Du jour au lendemain, votre chez vous peut devenir un véritable parcours d'obstacles et vous renvoyer en permanence votre handicap en pleine figure ! Concevoir des aménagements et solutions adaptées à une personne à mobilité réduite est une véritable revanche face à la perte d'autonomie subie. Découvrez en images nos conseils pour adapter votre logement !

© Andrey Popov I Fotolia.

 

 

 

 

Accéder à son logement facilement  

 

Pouvoir entrer et sortir sans encombre de chez soi, cela vous semble naturel. Oui, mais voilà, pour une personne à mobilité réduite (PMR) ou handicapée, cela ne va pas forcément de soi.

Le passage de la porte d'entrée et de toute porte extérieure sera facilité par la pose de rampes d'accès.

Dans le cas d'un immeuble ou d'une maison comportant des marches de demi-niveaux, il faut prévoir un élévateur ou un ascenseur assez spacieux.

L'emplacement nécessaire pour le stationnement d'un véhicule doit être large d'au moins 3,30 m pour avoir la place de circuler en fauteuil autour du véhicule, prendre des affaires dans le coffre, etc.

 

Stationnement PMR

© accessibilite-batiment.fr

 

La personne à mobilité réduite doit également avoir accès à la boîte aux lettres sans difficultés.

 

© accessibilite-batiment.fr

 

 

Gérer seul les volets, l'éclairage et l'électricité  

 

La motorisation de tous les systèmes d'ouverture de la maison est indispensable :

Les interrupteurs doivent être placés à hauteur. Il est préférable d'opter pour des interrupteurs plutôt que des télécommandes. Si ces dernières tombent, elles peuvent occasionner des chutes en cherchant à les ramasser.

 

 

 

Utiliser la salle de bain et les WC en toute autonomie  

 

Pour une autonomie maximale, la douche à l'italienne est un équipement recommandé.

La simple création de la douche n'est pas suffisante. Il faut également prévoir un siège et une main courante, et mettre les étagères de produits de bain à hauteur.

Autre option pour les inconditionnels de la baignoire : la baignoire PMR avec porte latérale et siège ergonomique pour s'asseoir durant la toilette.

L'espace dans la salle de bain et les WC doit être assez large pour pouvoir manoeuvrer avec un fauteuil roulant.

 

Salle de bain PMR

© accessibilite-batiment.fr

 

Pour gagner de la place, pensez aux portes à galandage et aux cloisons amovibles coulissantes !

Le lavabo doit être placé à hauteur, et la robinetterie sera positionnée de préférence sur le côté pour faciliter son nettoyage. 

Le saviez-vous ? Les travaux d'accessibilité sont éligibles à des aides financières :

 

Lavabo PMR

© accessibilite-batiment.fr

 

Pour les WC, faire poser un abattant japonais ou un bloc WC lavant garantit l'hygiène et le confort de l'utilisateur.

 

 

 

Cuisiner sans efforts  

 

En ce qui concerne l'aménagement d'une cuisine pour les personnes à mobilité réduite, il convient plus que jamais de penser à une circulation ergonomique avec des allées assez larges et tous les équipements qu'il faut pour chaque tâche.

Par exemple, placer les épices et condiments à côté de la cuisinière, les placards pour ranger la vaisselle à côté du lave-vaisselle, afin de limiter au maximum les déplacements intempestifs.

Les plans de travail et meubles doivent être situés à une hauteur adéquate en fonction de l'handicap (environ 0,80 m du sol pour une personne en fauteuil roulant et entre 0,60 et 0,65 m du sol si la personne doit rester assise).

Il faut prévoir un espace sous le plan de travail pour pouvoir laisser la place à un fauteuil roulant.

 

Cuisine PMR

© accessibilite-batiment.fr

 

 

Préférez les plaques à induction qui ne demandent pas de soulever les casseroles et plats pour les placer.

Enfin pour s'attabler, il est bien de prévoir une table comportant un pied central, supprimant ainsi les obstacles que sont les pieds d'angles. Préférez une table de salle à manger aux angles arrondis.

Tous ces aménagements peuvent complétement changer la vie d'un individu cloué sur un fauteuil et lui rendre autonomie et dignité, tout en soulageant ses proches. Lancez-vous !

 

Obtenez 5 devis en Rénovation complète !
Gratuit et Sans engagement !

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

D'autres articles dans la catégorie Rénovation complète

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local