Confort d'été : comment maintenir votre maison au frais ? | BienChezMoi

Confort d'été : comment maintenir votre maison au frais ?

Accueil > Conseils pratiques > Construction - Rénovation > Rénovation complète > Confort d'été : comment maintenir votre maison au frais ?
Confort d'été : comment maintenir votre maison au frais ?

Par Philippine Jegousse, le 09/07/18

En France, 1 logement sur 4 est mal isolé. De nombreuses solutions permettent d'améliorer son confort en hiver. En revanche, on parle moins de la difficulté à maintenir l'habitation au frais en été. Voici quelques idées, clés et travaux pour vous permettre de mieux vivre la saison estivale et garder des températures confortables chez vous !

© Fotolia.

 

Confort d'été : définition

 

Le confort d'été désigne la capacité d'un bâtiment à maintenir une température fraîche à tempérée durant l'été. 

En général, les constructions qui ont été réalisées de la RT2005 à la RT2012 sont relativement épargnées par la surchauffe estivale, hors période de canicule qui dure.

Par ailleurs, la RT 2012 a mis en place un indicateur fiable pour le confort d'été : la Tic - La Température intérieure conventionnelle. Elle est définie à la suite d'une étude thermique. Ainsi, la température la plus élevée atteinte dans un bâtiment non climatisé au cours d'une séquence de cinq jours très chauds devra être inférieure à la Tic de référence. 

Sans surprises, les constructions mal isolées datant de l'après-guerre sont celles où la chaleur estivale est la plus difficile à supporter. 

Certaines maisons des années 80 qui n'ont pas été suffisamment isolées peuvent être également inconfortables. Sans compter les logements situés en étage élevé, exposés plein Sud et situés dans le coeur des grandes villes.

En outre, les maisons passives (et maisons en ossature bois), dotées de grandes surfaces vitrées tirent leur épingle du jeu en hiver mais sont une vraie fournaise en été !

Vous souhaitez rénover votre habitat pour améliorer votre confort tout en réalisant des économies d'énergie ? Faites appel à notre réseau d'artisans de confiance !

 

 

Confort d'été : pensez-y au moment de la construction !

 

La configuration, les caractéristiques, les matériaux et l'emplacement d'un bâtiment influent grandement sur le confort d'été.

Pour une maison confortable à vivre en été, voici quelques grands principes à appliquer au moment de la construction :

 

Préconisations Gains en degrés
Isolation des murs et du toit avec des matériaux à résistance thermique et inertie thermique élevées 2 à 4°C

Limiter les surfaces vitrées à 20-25% de la surface habitable

3 à 5°C
Eviter les fenêtres plein sud et protéger toutes les fenêtres exposées sud avec des brises soleils 2 à 4 °C
Ventilation nocturne pour évacuer la chaleur (privilégier les bâtiments à double orientation opposée) 2 à 5°C

 

Trouvez des artisans de confiance pour construire votre maison

 

Comment garder sa maison au frais pendant l'été ?  

 

Le confort d'été sans climatisation, est-ce possible ? Oui ! L'isolation thermique, le brassage de l'air, la ventilation nocturne, les arbres et végétaux, les protections solaires, le vitrage performant, les solutions ne manquent pas !

Pour préserver l'environnement, car la généralisation des climatisations n'est pas sans conséquences, il vaut mieux adopter en premier des méthodes de rafraîchissement naturelles. Si ces-derniers ne sont pas suffisantes, alors vous pouvez envisager de recourir à la clim'.

 

1. Renforcer l'isolation thermique

On parle de déphasage thermique pour désigner le temps que va mettre la chaleur (ou le froid en hiver) à pénétrer dans le bâtiment.

La chaleur du soleil va particulièrement cibler la toiture et les façades exposées Sud, Sud-Ouest.

La première chose à faire est donc d'isoler les combles en rajoutant de l'isolant en vrac ou en panneaux (ouate de cellulose, laine de verre, laine de roche). L'isolant a, en effet, tendance à se tasser au fil du temps et à voir ses performances diminuer.

Si vous êtes un bricoleur averti, c'est un chantier que vous pouvez exécuter vous-même.

>> Découvrez notre comparatif des isolants pour bien choisir !

Si vous préférez confier la tâche à un professionnel, nous vous conseillons de vous tourner vers une entreprise RGE pour bénéficier d'aides financières telles que le crédit d'impôt.

Une fois les combles isolés, vous devriez voir une sacrée différence côté température !

Si besoin, il peut être utile d'envisager une sur-isolation thermique des murs par l'extérieur. Attention, c'est un chantier à ne pas mettre en oeuvre à la légère : coûteux et complexe, il n'est pas adapté à tous les types de maison.

>> En savoir plus : Pourquoi isoler par l'extérieur

Pour les bâtiments non climatisés, et en particulier les bâtiments collectifs, la solution du toit végétalisé permet d'éviter l'élévation de la température dans les logements et de limiter l'effet de serre et la pollution en ville.

Avec BienChezMoi, obtenez des devis comparatifs et trouvez des professionnels proches de chez vous pour vos travaux d'isolation !

 

 

 

2. Installer des protections solaires  

Les surfaces vitrées captent énormément la chaleur.

La pose de protections solaires est très efficace pour empêcher la chaleur de rentrer :

Demandez des devis pour des volets isolants

  • les débords de toits,
  • la pergola sur une terrasse pour apporter de l'ombre aux abords de la maison,
  • la plantation de grands arbres (faire appel à un professionnel paysagiste pour savoir quelles essences choisir et où les planter).
 

 

3. Installer la climatisation  

A n'envisager qu'en dernier recours car l'investissement est assez coûteux. Si vous vivez dans une région aux étés caniculaires, en plein centre d'une grande ville, ou tout simplement que vous avez du mal à supporter la chaleur, l'installation d'une clim vous permettra de passer les 3 mois d'été au frais et en forme !

A savoir : les climatisations récentes sont toutes réversibles, vous pouvez donc vous en servir comme solution de chauffage de complément ou principale en automne-hiver.

>> En savoir plus : La clim réversible : solution 2 en 1 de chauffage & climatisation

Dans les bâtiments collectifs, l'accord de la copropriété est obligatoire pour installer une clim, surtout si elle dotée d'un groupe extérieur, pour des problèmes d'esthétique et de nuisances sonores.

 

 


>> Découvrez le guide complet de l'ADEME sur le confort d'été !

Obtenez 5 devis en Rénovation complète !
Gratuit et Sans engagement !

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

D'autres articles dans la catégorie Rénovation complète

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local