Rénover sa charpente | BienChezMoi

Rénover sa charpente

Rénover sa charpente

Par Philippine Jegousse, le 21/01/16

La charpente est la structure même de votre habitation. Quel que soit le type de charpente (traditionnelle en bois, fermette en métal, en kit, pour toit plat), une rénovation est nécessaire pour prévenir tout affaissement ou défaut et ainsi préserver l'intégrité de la totalité du bâtiment. Profitez-en pour poser un écran de sous-toiture ou refaire l'isolation du toit, source de 25 à 30 % des déperditions de chaleur de votre habitation !

Copyright Fotolia.

 

Comment savoir si ma charpente a besoin d'être rénovée ?

 

Au même titre qu'un ravalement de façade, la charpente, bien que sa durée de vie soit relativement longue,  a besoin d'être rénovée tous les 20 à 30 ans. Mais elle doit être rénovée avant ce délai si vous observez : 

  • un vieillissement de la charpente,
  • une dégradation de la toiture. Les mouvements de terrains déforment la charpente et à fortiori la toiture.
  • une présence de nuisibles (termites et autres insectes xylophages),
  • une présence d'humidité et de traces de moisissures dans les combles.

En revanche, juridiquement parlant, il n'existe aucune obligation de rénover votre charpente.

Par ailleurs, si vous projeter d'aménager des combles perdus, vous allez devoir modifier ou surélever la structure de votre charpente ou encore prévoir des aménagements pour les ouvertures (lucarnes de type chien-assis par exemple), ce qui est une bonne occasion de vérifier son état et de procéder à des traitements éventuels pour repartir à neuf !

Pour un diagnostic plus approfondi, l'intervention d'un professionnel qualifié est indispensable.

 

 

 

Le cas de la charpente (traditionnelle ou fermette) en bois

 

Le bois est un matériau réputé pour sa solidité et sa durabilité. Hélas aucun matériau n'est infaillible au temps qui passe ! Votre charpente en bois peut rencontrer des problèmes d'humidité, de moisissures ou encore l'invasion de nuisibles. Le fait d'isoler vos combles par l'extérieur (sarking) ou par l'intérieur protège votre charpente en bois de l'humidité et des variations de températures. La pose d'un écran de sous-toiture est également conseillée. 

 

Source du problèmes  Dégâts visibles
Humidité Moisissures, effondrement de la charpente dues à l'action d'un champignon (la mérule) se développant dans les lieux chauds et humides. L'activité de la mérule se présente sous la forme d'une masse cotonneuse blanche à jaune avec une odeur caractéristique d'humidité.
Termites  Les termites sont très difficiles à détecter car ils ne rejettent pas la sciure qu'ils ingurgitent. Quand les dégâts sont visibles, c'est déjà trop tard ! Les seuls petits indices sont la présence d'orifices à intervalles réguliers un peu comme des têtes d'épingles ainsi qu'un bois qui sonne creux.
Autres insectes xylophages (capricornes, vrilettes, lyctus)

Comme les termites, les capricornes ne rejettent pas la sciure après leur passage. Par contre leur activité dégage du bruit.

Les vrilettes et lyctus laissent des traces : trous, sciure, stries, bois bombé.

 

 

 

Une charpente en bois doit subir un traitement tous les 10 à 20 ans pour pallier aux problèmes évoqués au-dessus.

Un diagnostic anti-parasitaire est obligatoire au moment de la revente de la maison. Copyright Fotolia.

 

 

Le cas d'une charpente métallique

 

La charpente métallique est de plus en plus répandue en France. C'est une structure en acier habituellement recouverte d'une couche de zinc comme protection. C'est le type de charpente qui rencontre le moins de problèmes au fil du temps. En revanche, vous n'êtes pas à l'abri d'un défaut de fabrication ou de pose qui à la longue peuvent déformer la charpente. Il faut alors recourir à un professionnel qualifié qui posera des contreventements pour stabiliser la structure ainsi que des entretoisements pour maintenir l'écart entre les entraits.

 

 

Coût et aides financières

 

Pour rénover votre charpente, comptez entre 10 000 et 20 000 euros (fourniture des matériaux et chantier de réfection compris).

Le tarif horaire d'un charpentier professionnel est compris entre 40 et 60 euros HT.

La rénovation de la charpente en tant que telle n'est éligible à aucune aide financière. En revanche, le diagnostic de performance énergie (s'il est réalisé en dehors de toute obligation réglementaire) et les travaux connexes tels que la rénovation de la toiture et l'isolation des combles donnent droit à des aides à condition de faire appel à un profesionnel RGE pour la fourniture des matériaux et le chantier : 

  • pour le diagnostic de performance énergétique : crédit d'impôt de 30 %. Vous ne pouvez en bénéficier qu'une fois tous les 5 ans.
  • Pour la rénovation de la toiture : crédit d'impôt, éco-prêt à taux zéro, aides de l’Anah, aides des collectivités territoriales,
  • pour l'isolation des combles : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, aides de l’Anah, primes énergie et TVA réduite 5,5%. Pour bénéficier du crédit impôt, il faut respecter les seuils de résistance thermique suivants :
    • combles aménagés : R≥6 m2 .K/W
    • combles perdus : R≥7 m2 .K/W

Ces travaux augmentent la performance énergétique de votre logement et protègent également la charpente en empêchant les infiltrations d'humidité venant de l'extérieur et en évacuant la vapeur d'eau dégagée par les activités domestiques et les occupants eux-mêmes.

 

 

 

Obtenez 5 devis en Charpente !
Gratuit et Sans engagement !

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

D'autres articles dans la catégorie Charpente

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local