Les types d'isolant : caractéristiques et prix | BienChezMoi

Les types d'isolant : caractéristiques et prix

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement intérieur > Isolation des combles > Les types d'isolant : caractéristiques et prix
Les types d'isolant : caractéristiques et prix
Par Philippine Jegousse, le 02/03/16
Le choix d'un isolant performant pour vos combles perdus ou aménageables est primordial. Les pièces sous toiture sont effet beaucoup plus exposées que le reste de votre logement aux déperditions de chaleur et aux problèmes d'étanchéité. Si vous projetez d'aménager des pièces de vie dans vos combles, il faut assurer un confort aux occupants été comme hiver. Vous pouvez opter pour une isolation par l'intérieur ou par l'extérieur.

Copyright Fotolia.

 

Les critères de choix d'un isolant sont :

  • les performances thermique et acoustique,
  • la destination de l'isolant (toit, murs, plancher, etc.),
  • la technique utilisée (isolation par l'intérieur ou par l'extérieur),
  • l'espace habitable,
  • l'épaisseur nécessaire,
  • le comportement à l'humidité,
  • le climat local,
  • la configuration de la charpente (traditionnelle ou en fermettes).

Isoler les combles signifie isoler le plafond, les murs, le plancher et par extension revoir l'isolation de la toiture.

NB : Il est recommandé de compléter l’isolation par l’installation d’une VMC et la pose de fenêtres double-vitrage. 

 

Les isolants les plus répandus

 

Sans surprises, ce sont les laines minérales (laine de verre, laine de roche) qui sont les plus répandues, suivies de près par les isolants synthétiques (polystyrène expansé, polystyrène extrudé et polyuréthane) et les isolants minces. 

La laine de verre, à l'instar de la laine de roche, est très appréciée car c'est un très bon isolant thermique et phonique, elle ne pourrit pas avec l'humidité et résiste assez bien au feu.

La laine de roche résiste mieux aux insectes et termites ainsi qu'à l'humidité que la laine de verre.

Les laines minérales sont conditionnées sous forme de rouleaux, en panneaux semi-rigides ou en vrac. 

Les laines minérales sont soupçonnées d'avoir un impact sur la santé, notamment sur le développement d'allergies, de problèmes respiratoires et de cancers.

Il faut toutefois relativiser car tant que vous n'êtes pas directement en contact avec ces matériaux, les risques pour la santé restent minimes.

Les isolants minces sont particulièrement recommandés pour les combles aménageables pour préserver le volume et la surface habitable.

 

Matériau Résistance thermique*  Performance acoustique Tenue à l’humidité Prix moyen au m2
Laine minérale (verre ou roche) 2,38 à 3,33 **** *** 3 à 20 € 
1.5 à 4 € le kg (Flocons)
Synthétique (Polystyrène expansé, polystyrène extrudé, polyuréthane) 2,38 à 4,16 *** **** 8 à 25 €
Isolants minces 1,7 à 6,3 (réflecteur multicouche) *** *** 4 à 9 €

* en m2 .K/W (pour 10 cm d’épaisseur)

 

 

 

Les isolants naturels

 

Attention : un matériau naturel ne signifie par forcément écologique. On parle de matériau naturel par opposition aux matériaux synthétiques ou industriels.

Ainsi, la perlite, et l'argile expansé sont très gourmands en énergie pour leur fabrication.

Nous vous recommandons donc plutôt l'emploi de :

  • de laine végétale (notamment le chanvre),
  • de ouate de cellulose,
  • du liège.

Quel est alors l'intérêt de recourir à un isolant naturel plutôt qu'à la laine de verre ou de roche ?

Si vous choisissez un isolant naturel ET écologique, ce dernier sera :

  • respectueux de l'environnment,
  • sans danger pour la santé,
  • favorisera les échanges thermiques entre intérieur et extérieur,
  • régulera l'hygrométrie.

Les fabricants n'ont encore que très peu de recul sur les performances des plumes de canard.

La perlite est l'isolant le plus cher car, vu son très fort pouvoir d'absorption de l'humidité, elle est souvent couplée à d'autres isolants ou à un liant hydrofuge, ce qui fait grimper son prix.

 

Matériau Résistance thermique*  Performance acoustique Tenue à l’humidité Prix moyen au m2
Laine végétale (chanvre, lin, coton) 2,08 à 2,4 * * de 4 à 20 €
Laine animale ou plumes  3,9 à 4,2 * * environ 6 €
Ouate de cellulose 2,3 à 2,55 *** ** environ 20 €
Argile expansé 1 à 1,6  *** ** environ 5 € pour un sac de 6 litres de billes au calibre10-20 mm
Perlite (roche volcanique siliceuse) 1,5 à 1,6 ** * 190 € le m3
Vermiculite (silicate de magnésie) 1,6 à 1,8 ** * de 10 à 15 €
Liège expansé 3,2 à 4,2 *** ** de 10 à 30 € (dalles)

* en m2 .K/W (pour 10 cm d’épaisseur)

 

 

 

Pose et aides financières

 

Pour tout savoir sur les techniques de pose, consultez notre article Isolation des combles : ne laissez pas la chaleur s’échapper !

Dans tous les cas, nous vous recommandons vivement de recourir à un professionnel pour :

  • une pose dans les règles de l'art,
  • être couvert par la garantie décennale,
  • une éligibilité de vos travaux d'isolation aux aides financières.

Si vous faites appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) et que vous optez pour un matériau isolant à la résistance thermique supérieure ou égale à 3.7 m2*K/W, vous pouvez bénéficier :

  • du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 30%,
  • de l’éco-prêt à taux zéro
  • de la TVA à 5,5 %. 

 

 

 

 

Obtenez 5 devis en Isolation des combles !
Gratuit et Sans engagement !

D'autres articles dans la catégorie Isolation des combles

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local