Isolation thermique : toutes les solutions pour isoler ma maison | BienChezMoi

Isolation thermique : toutes les solutions pour isoler ma maison

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement intérieur > Cloisons / Isolation Intérieure > Isolation thermique : toutes les solutions pour isoler ma maison
Isolation thermique : toutes les solutions pour isoler ma maison

Par Philippine Jegousse, le 26/10/18

Une maison confortable est une maison bien isolée ! Découvrez notre guide complet pour comprendre les principes de l'isolation, ses avantages sur votre confort et qualité de vie au quotidien, les solutions d'isolation pour murs, sol, plafond et fenêtre, quel isolant choisir, ainsi que les prix et les aides 2018 !

© Fotolia.

 

L'isolation : comment ça marche ?

 

Isoler consiste à ajouter un matériau isolant du côté intérieur (isolation intérieure), du côté extérieur de votre habitation (isolation extérieure) ou bien construire directement votre maison avec un matériau isolant telle que la brique monomur (isolation répartie).

 

 

Une isolation bien réalisée permet de maintenir une température agréable chez vous et d'éliminer :

  • les courants d'air,
  • les parois froides au toucher,
  • les ponts thermiques.

Un pont thermique est un espace qui présente un défaut d'isolation, qu'on retrouve généralement au niveau des balcons, entre chaque étage et autour des fenêtres.

 

Pont thermique plancher

© Fotolia.

 

Les maisons anciennes isolées par l'intérieur sont particulièrement sujettes aux ponts thermiques, contrairement aux maisons BBC (Basse Consommation) et passives et celles isolées par l'extérieur.

L'isolation extérieure est plus performante que l'isolation intérieure car elle reprend le principe du "mur manteau". Cette métaphore est simple à comprendre :

Imaginez-vous en hiver : vous avez beaucoup plus chaud si vous mettez un sous-pull, un pull, puis un gros manteau bien chaud sur vous, plutôt que mettre un gros pull chaud et une simple veste sur vous. Eh bien, l'isolation d'une maison, c'est la même chose !

 

Isolation extérieure mur manteau

Principe du mur manteau © Fotolia.

 

 

Comment savoir si votre maison est bien isolée ou pas ?

 

Vous avez facilement froid chez vous en hiver et l'atmosphère devient vite suffocante en été ? Ces deux extrêmes doivent déjà vous alerter.

Si ce n'est pas le cas, vous avez sans doute remarqué que vos factures de chauffage sont très élevées.

Pour info, la facture de chauffage des Français (toutes énergies confondues) s'élève à 1 600 €/an en moyenne. Si vous êtes au-dessus de cette moyenne, il est temps de penser à mieux isoler votre maison et à éventuellement remplacer votre chauffage !

 

Recevoir des devis gratuits pour isoler votre maison

 

Sachez que si vous avez souscrit à un contrat chez EDF, vous pouvez comparer sur votre espace en ligne ou l'appli, la consommation d'électricité de foyers similaires au vôtre.

Si vous voulez vraiment en avoir le coeur net, placez la flamme d'une bougie aux interstices des fenêtres et des portes. Si la flamme vacille, cela signifie que l'air froid passe et qu'il devient urgent de penser à l'isolation !

 

Schéma Déperditions de chaleur murs sol, plafond, fenêtres  dans une maison mal isolée

Les déperditions de chaleur dans une maison.
© Fotolia.

 

 

Prenez également en compte la date de construction de votre maison : celle-ci a une grande influence sur votre confort de vie chez vous (voir l'étude complète du Baromètre 2017 Qualitel).

Ainsi, si votre logement a été construit dans les années 60, 70 ou 80, vous aurez très nécessairement des travaux d'isolation à prévoir.

Vous pouvez également faire venir un professionnel pour qu'il fasse un bilan thermique de votre habitation. Muni d'une caméra thermique, il va traquer les déperditions de chaleur pour identifier les endroits les moins bien isolés de votre logement.

 

 

Les avantages d'une isolation performante

 

Vivre dans une maison bien isolée présente de nombreux avantages pour vous et votre famille :

  • réduire votre facture de chauffage en hiver,
  • éliminer les courants d'air et les murs froids,
  • limiter la surchauffe de votre maison en période de canicule, 
  • réduire votre facture de climatisation en été,
  • améliorer le confort acoustique,
  • réduire votre impact sur l'environnement en limitant notamment les gaz à effet de serre.

Vous pouvez économiser jusqu'à 450 €/an en moyenne sur votre facture de chauffage, rien qu'en isolant les combles !

Important : l'isolation est le premier chantier de rénovation à prévoir dans une maison, avant même de remplacer son chauffage.

 

Recevoir des devis gratuits pour isoler votre maison

 

Que dit la réglementation sur les normes d'isolation à respecter ?

Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) : pour les permis de construire délivrés à partir du 1er janvier 2013, les constructions neuves doivent respecter un maximum de 50 kWh/ep/m2/an  pour leur consommation d'énergie. Les travaux d'isolation sont un des moyens les plus efficaces pour garantir ce seuil.

 

 

Isolation des combles et de la toiture

 

C'est bien par là qu'il faut commencer !  En effet, dans une maison mal isolée, le toit peut laisser échapper jusqu'à 30% de la chaleur intérieure !

Les isolants les plus répandus pour les combles sont les laines minérales (laine de verre, laine de roche) et la ouate de cellulose.

Les techniques et le prix au m2 pour vos travaux d'isolation vont varier selon la nature des combles (combles perdus ou combles aménageables).

 

Isolation des combles par un professionnel

© Fotolia.

 

Les méthodes les plus utilisées en général sont l'épandage et le soufflage pour l'isolation intérieure des combles et le sarking si vous préférez isoler par l'extérieur.

Même si votre maison ne possède pas de combles ou bien dispose d'un toit terrasse, il faut veiller à une bonne isolation de la toiture, pour des raisons de confort et d'économies d'énergie.

>> En savoir plus :

 

 

Isolation des murs

 

Des murs mal isolés peuvent laisser s'échapper près de 20 à 25% de la chaleur de votre habitation !

Sans compter les phénomènes de murs froids qui sont très désagréables, en particulier quand vous vous levez le matin et quand vous voulez vous détendre le soir, après votre journée de travail.

Deux solutions s'offrent à vous pour isoler les murs de votre maison : l'isolation par l'intérieur ou l'isolation par l'extérieur.

L'isolation par l'intérieur est possible dans le neuf et en rénovation.

Pour faire votre choix entre ces deux techniques, il vaut mieux contacter des entreprises spécialisées en isolation, qui pourront vous dire quelle technique est la plus adaptée à votre maison.

 

Trouvez une entreprise pour l'isolation de vos combles

 

 

Voici un tableau comparatif des avantages et inconvénients de chaque solution :

 

Type d'isolation Avantages Inconvénients
Isolation intérieure

Bon rapport qualité prix.

La plus répandue => facile de trouver un artisan compétent.

Eligible aux aides de l'Etat (crédit d'impôt, prime énergie, TVA 5,5%, ...).

Chantier qui occasionne des nuisances et empêche d'utiliser les pièces en travaux.

Empiète sur la surface habitable.

En rénovation, nécessite de déposer les plinthes et les radiateurs et de refaire les finitions après le chantier.

Isolation extérieure

Performance et efficacité décuplées par rapport à l'isolation intérieure.

Supprime les ponts thermiques en isolant en continu.

Vous pouvez continuer à habiter dans la maison pendant les travaux.

Solution 2 en 1 d'isolation et de ravalement de façade.

Eligible aux aides de l'Etat (crédit d'impôt, prime énergie, TVA 5,5%, ...).

Coûteuse.

Diminue l'entrée de la lumière chez vous : à cause de l'épaisseur supplémentaire des murs, les fenêtres et porte-fenêtres sont comme "enfoncées" dans les murs.

Technique qui n'est pas possible pour toutes les maisons (il faut bien se renseigner au préalable auprès d'une entreprise spécialisée).

 

 

Isolation du sol 

 

On attrape froid par les pieds, c'est bien connu !

Isoler le sol permet de limiter l'arrivée du froid dans votre maison et de faire des économies sur votre facture de chauffage : près de 10% de chaleur s'échappe par le sol !

Le saviez-vous ? Depuis l'entrée en application de la Réglementation Thermique 2012 (RT2012), l'isolation des murs enterrés et des soubassements extérieurs est également recommandée. Cela permet de gagner en confort en réduisant les ponts thermiques sur les parties basses, de protéger mécaniquement l'étanchéité de votre maison et de limiter l'humidité  dans la cave et le sous-sol. 

Vous pouvez choisir d'isoler "par dessus" ou "par dessous" :

 

Configuration de la maison Type d'isolation
Votre maison possède une cave ou un vide sanitaire Isolation par-dessous en plaçant une couche d'isolant (panneau rigide) au niveau du plafond de la cave ou du vide sanitaire.
Votre maison ne possède pas de cave, sous-sol ou vide-sanitaire Isolation par-dessus en plaçant un isolant en bande ou en plaque au niveau de la partie supérieure de la dalle (cela implique de retirer le revêtement de sol existant).   

 

Le vide sanitaire est l'espace qui se situe entre le sol de votre maison et la terre et qui sert à ventiler votre habitation par en-dessous pour éviter l'accumulation d'humidité.

 

 

Isolation du plafond

 

Pour lutter contre les déperditions de chaleur et améliorer votre confort acoustique, l'isolation des plafonds est très efficace. Pour ceux d'entre vous qui vivent en appartement, nous ne vous apprenons rien !

► Bon à savoir : l'isolation du plafond doit dans l'idéal être couplée à une isolation des murs. En effet, le bruit résonne et peut provenir aussi des murs, même si on a l'impression qu'il vient uniquement du plafond.

Pour isoler un plafond, le liège est sans doute l'isolant le plus efficace. Vous pouvez également utiliser des plaques de plâtre spécial isolation phonique.

 

 

Isolation des fenêtres

 

Le minimum pour vos fenêtres, c'est le double-vitrage. Attention, cependant le double-vitrage dans une maison des années 80, ce n'est pas du tout la même chose que du double-vitrage dans une maison récente !

Selon vos besoins, vous pouvez opter pour du double-vitrage à isolation thermique renforcée, à isolation phonique renforcée, ou même pour du triple-vitrage !

Au niveau des menuiseries, le bois est réputé le plus isolant. Seulement, il coûte cher et demande de l'entretien. Le PVC présente le meilleur rapport qualité/prix. L'aluminium est très design et laisse davantage passer la lumière du jour grâce à ses menuiseries très fines.

A noter aussi que la qualité de pose est importante pour que les fenêtres soient bien étanches et que l'air ne passe pas.

N'hésitez donc pas à faire appel à un professionnel pour la pose de vos fenêtres ! Pour votre sécurité, c'est également mieux, les accidents domestiques n'arrivent pas qu'aux autres !

 

 

Quel isolant thermique choisir ?

 

Il existe 4 familles d'isolants :

  • les laines minérales,
  • les isolants synthétiques,
  • les isolants minces,
  • les isolants bio-sourcés. 

Les isolants les plus répandus sont la laine de verre, la laine de roche et la ouate de cellulose.

Quel est le meilleur isolant thermique pour les combles ? Pour les murs ? 

Le meilleur isolant est celui le plus adapté à votre maison. Vivez-vous en altitude ? Au bord de la mer ou dans une région très humide ? Quelles sont les températures moyennes en hiver et en été dans votre région ? Tous ces paramètres comptent !

C'est pourquoi, pour bien choisir un isolant, il faut regarder plusieurs critères (et pas seulement le prix)  :

 

Critère Description
Résistance thermique La résistance thermique, notée R et exprimée en m2.K/W (mètre carré Kelvin par Watt), mesure la résistance qu'une épaisseur de l'isolant oppose au passage de la chaleur et du froid. Plus la résistance thermique est élevée, plus l'isolant est performant. 
Conductivité thermique Notée lambda (λ), la conductivité thermique est l'aptitude du matériau à conduire la chaleur. Plus la conductivité est faible (donc plus le lambda est petit), plus le matériau est isolant.
Tenue mécanique Certains isolants, notamment la laine de roche, ont tendance à se tasser au fil du temps, ce qui engendre une diminution de leurs performances thermiques
Résistance à l'humidité Certains isolants n'aiment pas l'eau (notamment la laine de bois et la vermiculite).
Isolation phonique La capacité à atténuer les sons
Déphasage thermique

Terme complexe qui désigne le temps que va mettre un isolant à restituer la chaleur. C'est un indicateur qui influe énormément sur le confort d'été.

Ex : En été, le soleil va chauffer au plus fort à partir de midi jusqu'à 16h : si l'isolant a un déphasage thermique de seulement 3 ou 4h, il va laisser passer la chaleur au bout de quelques heures, la température de votre maison va donc être très élevée en soirée. A contrario, un isolant au déphasage thermique de 10 à 12h va restituer la chaleur au cours de la nuit, au moment où la température extérieure est la plus fraîche.

En isolant correctement votre maison, vous allez limiter le recours à la climatisation.

 

>> En savoir plus :

 

Recevoir des devis gratuits pour isoler votre maison

 

 

Prix et aides pour isoler votre maison

 

Quel est le prix moyen de travaux d'isolation ?

Voici un indicatif des prix moyens au m2 pour vos travaux d'isolation :

 

Type d'isolation Prix moyen au m2
Isolation des combles 20-70 € (pose incluse)
Isolation des murs par l'intérieur 30-100 € (pose incluse)
Isolation des murs par l'extérieur 100-200 € (pose incluse)
Isolation du plafond 50-90 €  (pose incluse)
Isolation du sol 30-40 € (pose incluse)
Isolation des fenêtres

Double-vitrage bois : 200-800 € (hors pose)

Double-vitrage PVC : 250-650 € (hors pose)

Double vitrage alu : 400- 800 € (hors pose)

 

Les aides 2018 pour isoler votre maison

 

L'isolation fait partie des travaux éligibles aux aides de l'Etat.

La plupart de ces subventions nécessite de faire appel à un professionnel RGE pour la fourniture et la pose de l'isolant.

Sous réserve de respecter certains critères de performance, vous pouvez demander :

  • un crédit d'impôt de 30%,
  • un éco-prêt à taux zéro,
  • une prime énergie (aussi appelée CEE),
  • la TVA à 5,5%,
  • les aides de l'Anah (sous conditions de ressources).

Certaines aides locales et régionales existent, n'hésitez pas à vous rapprocher de l'ANIL ou de contacter le service FAIRE pour connaître votre éligibilité.

 

Calculez les aides pour vos travaux

 

>> En savoir plus :

 

Obtenez 5 devis en Cloisons / Isolation Intérieure !
Gratuit et Sans engagement !

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

D'autres articles dans la catégorie Cloisons / Isolation Intérieure

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local