Isolation plafond : améliorez votre confort thermique et phonique | BienChezMoi

Isolation plafond : améliorez votre confort thermique et phonique

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement intérieur > Cloisons / Isolation Intérieure > Isolation plafond : améliorez votre confort thermique et phonique
Isolation plafond : améliorez votre confort thermique et phonique

Par Philippine Jegousse, le 27/11/18

Vos voisins sont bruyants et font les 100 pas au-dessus de votre tête ? Vous avez du mal à chauffer les pièces situées sous les toits ou au sous-sol ? Que ce soit en maison ou en appartement, s’isoler du bruit et faire des économies d’énergie nous concernent tous. En pratiquant une isolation phonique et thermique du plafond, vous allez limiter les déperditions de chaleur, les ponts thermiques et les nuisances sonores. Vos factures de chauffage s'en trouveront réduites et votre confort grandement amélioré ! A titre d’information, comptez environ 50 à 90€ le m2 pour isoler un plafond.

© Fotolia.

 

Pourquoi isoler le plafond ? Les 5 avantages 

 

Deux constats simples à comprendre : 

  1. L'air chaud, plus léger que l'air froid, a tendance à monter vers le plafond. Or, si ce-dernier est peu voire pas isolé du tout,  la chaleur va s’échapper dans les étages.
  2. Le bruit est une vibration qui se répercute sur toutes les parois d’une pièce (y compris le plafond). Un plafond bien isolé peut donc contribuer à réduire la propagation du bruit en limitant la résonance.

C’est pourquoi, l'isolation thermique et phonique du plafond permet de :

  1. limiter les nuisances sonores, notamment en appartement (bruits de pas, mais aussi passage d’avions).
  2. réduire les déperditions de chaleur dans le cadre de la RT 2012,
  3. réduire de près de 15-20% vos dépenses en chauffage ,
  4. réduire les ponts thermiques au niveau du vide-sanitaire (espace entre le sol et le plancher).
  5. améliorer votre confort d’hiver et d’été, surtout dans les pièces situées sous les toits.

► Bon à savoir : L'isolation thermique et acoustique du plafond doit être couplée avec l'isolation des murs, en particulier pour se protéger des bruits du voisinage qui peuvent se répercuter sur les parois.

Nous vous recommandons de passer par un professionnel RGE pour la fourniture et la pose de l'isolant pour :

  • garantir une pose dans les règles de l'art,
  • choisir l'isolant le plus adapté à votre situation,
  • vous aider à financer vos travaux d'isolation via un crédit d’impôt et d’autres aides spécifiques (voir ci-après).

 

 

Quels isolants choisir ? Quelles techniques utiliser ?

 

Il est fort possible que vous vous soyiez reconnu dans les problématiques citées au dessus (réduction du bruit, recherche d’économies d’énergie, …). Or, peu de personnes savent comment bien isoler un plafond.

Il est vrai que, le choix d’un isolant et de la technique d’isolation pour plafond, n’est pas si simple. Tout va dépendre  :

  • du type de plafond à isoler,
  • de l’espace disponible,
  • du degré d’isolation recherché (isolation très performante, performante, ou moyenne),
  • du budget que vous êtes prêt à consacrer aux travaux (le liège est un isolant très efficace mais très cher).

 

Les isolants acoustiques pour le plafond

Ce sont les isolants à base de laines minérales (verre ou roche) ainsi que les isolants synthétiques et les isolants minces qui sont les plus couramment utilisés.

L'épaisseur de l'isolant va varier en fonction du type de plafond :

  • très épais pour un faux plafond,
  • moins épais pour un plafond en lambris,
  • fine épaisseur pour un plafond sans structure (maison à ossature bois, longère et autres architectures régionales).

L'isolant peut être appliqué par panneaux, projeté ou soufflé.

Le polyuréthane est le matériau le plus isolant. Projeté, il permet d'accéder aux parties difficiles, comme c'est le cas des plafonds rampants (plafond en sous-pente de toit ou dans les escaliers).

Les matériaux naturels comme la ouate de cellulose ou le liège présentent de très bonnes performances d'isolation ainsi qu'une bonne résistance à l'humidité, aux insectes et au feu.

Voici un tableau comparatif des isolants pour plafond,  leurs performances et leur prix moyen au m2 :

 

Matériau Résistance thermique*  Performance acoustique Tenue à l’humidité Prix moyen au m2
Laine minérale (verre ou roche) 2,38 à 3,33 **** *** 3 à 20 € 
1.5 à 4 € le kg (Flocons)
Synthétique (polystyrène, polyuréthane) 2,38 à 4,16 *** **** 8 à 25 €
Isolants minces 1,7 à 6,3 (réflecteur multicouche) ** **** 4 à 9 €
Ouate de cellulose 2,3 à 2,55 *** ** environ 20 €
Liège 3,2 à 4,2 *** ** de 10 à 30 € (dalles)

* en m2 .K/W (pour 10 cm d’épaisseur)

 

Recevoir des devis gratuits pour isoler un plafond

 

 

Comment isoler un plafond ?

 

sad Attention, si votre plafond comporte des poutres apparentes, vous allez devoir faire un choix difficile entre le confort et l’esthétique de votre logement.

La technique la plus répandue est la pose d’un faux-plafond suspendu

Cela demande au préalable l’installation d’une ossature métallique. Des profilés métalliques sont fixés tout autour de la pièce en dessous du niveau de plafond existant. Ces profilés sont percés pour accueillir les montants.

L’isolant va prendre place entre le plafond d’origine et le faux-plafond et être maintenu grâce aux montants.  Des plaques de plâtre vont venir recouvrir l’isolant. La pose d’un enduit ou d’une peinture de finition parachève les travaux.

 

Isolation plafond

© Shutterstock.

 

Si vous souhaitez atteindre un très haut niveau d’isolation acoustique, nous vous conseillons d’opter pour des plaques de plâtre à isolation phonique renforcée.

 

Pose de plaques de plâtre pour terminer l'isolation d'un plafond

© Shutterstock.

 

Recevoir des devis gratuits pour isoler un plafond

 

Lors des travaux, c’est l’occasion également d’apporter une touche finale à la décoration intérieure de votre maison ou appartement en encastrant l’éclairage dans le faux plafond (ex : une ou plusieurs rangées de spots).

Vous pouvez également faire d'une pierre deux coups et faire poser des dalles décoratives (et lessivables !) au plafond. Ces dalles sont constituées de polystyrène ou de polyuréthane

Comptez environ 7 à 10 € pour un paquet de 8 à 10 dalles de 50x50 cm. 

 

Plafond en dalles de polystyrène

Plafond en dalles de polystyrène. © Bricorama.

 

 

Les aides financières

 

Isoler les plafonds d’un appartement ou d’une maison n’est pas éligible aux aides de l’Etat pour la rénovation énergétique.

Cependant, pour l’isolation du plafond des combles, vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt (CITE) de 30% si vous faites appel à un professionnel RGE “Reconnu Garant de l’Environnement” pour la fourniture en matériaux et la pose de l’isolant ainsi que de la TVA à 5,5 %.

>> En savoir plus sur les conditions :  Bulletin officiel des Finances Publiques - Impôts

En revanche, l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) propose des aides sur “l’amélioration de l’isolation acoustique des sols, plafonds et parois opaques donnant sur l’extérieur ou séparatives entre logements ou entre logements et parties communes”. Attention, ces aides sont soumises à des conditions de ressources et ne concernent que les habitations datant de plus de 15 ans.

>> En savoir plus : Les aides 2018 de l’Anah (pdf)

Pour un confort optimal dans votre habitation, pensez à isoler également les combles, les murs et les sols, éligibles plus largement aux aides publiques.

 
 

 

Recevoir des devis gratuits pour isoler un plafond

Obtenez 5 devis en Cloisons / Isolation Intérieure !
Gratuit et Sans engagement !

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

D'autres articles dans la catégorie Cloisons / Isolation Intérieure

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local