Isolation phonique : attention aux décibels ! | BienChezMoi

Comment isoler votre habitat du bruit ?

Comment isoler votre habitat du bruit ?
Par Philippine Jegousse, le 05/12/16
Vous en avez assez de vivre au même rythme que vos voisins ? Vous habitez au-dessus d'un bar ou dans une rue où la vie étudiante bat son plein ? Pourquoi continuer à subir ou alors se sentir obligé de déménager ? Il suffit de refaire l'isolation de votre logement ! On vous explique tout de l'isolation phonique des murs à celle des portes et fenêtres !

© rodjulian I Fotolia.

 

 

 

La réglementation acoustique en 2017 

 

Selon une étude IFOP*, 45 % des Français se déclarent gênés par le bruit à leur domicile. 

Il ne faut pas négliger l'impact des nuisances sonores sur la santé et le moral. Votre sommeil et votre concentration en sont perturbés, et le plus insidieux arrive lorsque vous commencez à vous habituer à ces bruits car alors, vous ne soupçonnez plus combien vous en êtes affecté.

 

 

Echelle des nuisances sonores en décibels

© Graphithèque I Fotolia.

 

Le confort acoustique est un critère de qualité de vie dans un logement, c'est pourquoi des règlementations acoustiques ont été mises en place. Pour les permis de construire délivrés à compter du 1er janvier 2013, il s'agit de la réglementation acoustique de 2000 , aussi appelée NRA. 

Dans le cadre de cette norme, les maîtres d'ouvrage des constructions neuves, sont obligés de fournir une attestation de prise en compte de la réglementation acoustique, à l'autorité qui a délivré le permis de construire (Décret n°2011-604 du 30 mai 2011 et Arrêté du 27 novembre 2012).

En cas de rénovation lourde, c'est le décret du 14 juin 2016 qui s'applique, dont les seuils d'exigence acoustique sont précisés dans un arrêté du 13 avril 2017 (qui entrera en vigueur au 1er juillet 2017). Avant la mise en place de solutions, une étude acoustique de votre habitat est réalisée.

Le saviez-vous ? Si vous vivez dans une zone aéroportuaire, vous pouvez bénéficier d'une subvention pour des travaux d'isolation phonique à votre maison.

Vous souhaitez mettre en oeuvre une isolation phonique correcte de votre habitat ? BienChezMoi vous aide à trouver le professionnel qu'il vous faut ! Faites une demande de devis dès à présent !

 

 

 

Les solutions d'isolation acoustique  

 

Comment isoler phoniquement les murs   

Tout d'abord, vous avez le choix entre isoler les murs par l'intérieur ou par l'extérieur. Cette deuxième solution permet d'une pierre deux coups de ravaler la façade de votre habitation.

Dans le cas d'une isolation intérieure, trois possibilités s'offrent à vous :

  • la pose d'un isolant sur ossature métallique,
  • l'installation de panneaux sandwich,
  • le montage d'une contre-cloison maçonnée.

 

Comment isoler phoniquement le plafond et le plancher  

L'isolation phonique du plafond est particulièrement recommandée pour ceux d'entre vous qui vivez en appartement. Les bruits de talons sur le parquet, les enfants des voisins du dessus qui courent dans l'appartement, les objets qui chutent, ... ces bruits sont stressants !  

La pose d'un faux-plafond avec isolant incorporé devrait suffire à régler tous vos problèmes !

>> En savoir plus L'isolation thermique et phonique du plafond

Concernant le sol, la solution préférée en rénovation est la pose d'une sous-couche acoustique mince sous carrelage collé, parquet ou stratifié. De plus, cette sous-couche peut se mettre sur un ancien carrelage ou sur un plancher chauffant.

À ce titre, le liège est un matériau ultra-performant et naturel qui est parfait pour absorber les sons au niveau des sols-planchers. 

Dans le cas d'une construction neuve, nous vous recommandons plutôt la pose d'une sous-couche acoustique mince sous chape flottante ou carrelage scellé. Il s'agit de poser une sous-couche acoustique (ou thermo-acoustique) sur le plancher existant, avant de couler une chape flottante. 

 

Comment se transmet le bruit dans un bâtiment ?

© Graphithèque I Fotolia.

 

 

Des portes et fenêtres pour absorber les sons  

Il n'y a pas de secret ! Pour qu'une porte, intérieure ou extérieure, puisse étouffer les sons, il vous faut une porte récente !

Evitez de préférence les modèles vitrés ou semi-vitrés ou les cloisons amovibles, qui isolent moins bien du bruit qu'une porte battante pleine.

Vous jouez d'un instrument de musique, vous souhaitez dédier une pièce de votre logement à l'enregistrement de vos vidéos YouTube® ? La solution est de faire poser un isolant capitonné sur le côté intérieur de la porte. Cette option est couramment utilisée pour les studios de musique par exemple.

Quant aux fenêtres, pour qu'elles puissent vous isoler des bruits extérieurs, il faut que ses menuiseries soient de qualité, qu'elles comportent au moins un double-vitrage et qu'elles soient posées dans les règles de l'art. La bonne nouvelle est que le remplacement des fenêtres donne droit à un crédit d'impôt de 30%.

Avec BienChezMoi, obtenez des devis sous 48h de notre réseau de menuisiers de confiance !

 

 

>> Vous pourriez également être intéressé par :

3 étapes pour améliorer l'isolation de son garage

Isolation des combles : ne laissez pas la chaleur s’échapper !

 

* Étude IFOP pour le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, « Les Français et les nuisances sonores », septembre 2014

Obtenez 5 devis en Cloisons / Isolation Intérieure !
Gratuit et Sans engagement !

D'autres articles dans la catégorie Cloisons / Isolation Intérieure

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local