Chauffe-eau gaz : rentabilité et économies d'énergie | BienChezMoi

Chauffe-eau gaz : rentabilité et économies d'énergie

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement intérieur > Chauffage gaz > Chauffe-eau gaz : rentabilité et économies d'énergie
Chauffe-eau gaz : rentabilité et économies d'énergie
Par Philippine Jegousse, le 12/01/16
Choisir le gaz comme mode de production d’eau chaude, voire de chauffage vous permet de profiter d’une eau chaude à température constante ainsi que des tarifs moins élevés du gaz de ville par rapport aux autre énergies telles que le fioul et l’électricité. Les chauffe-eau instantanés sont adaptés aux petits besoins en eau chaude, sinon vous pouvez opter pour un chauffe-eau à accumulation qui comporte un ballon de stockage ou même une chaudière à gaz à condensation comme solution 2 en 1 de chauffage et de production d’eau chaude. Cette dernière est éligible à de nombreuses aides financières.

Copyright Fotolia.

 

Chauffe-eau ? Ballon d’eau chaude ? Chaudière ?

 

Le fonctionnement d'un chauffe-eau gaz est assez simple : l'eau arrive dans la partie basse du chauffe-gaz et passe dans un serpentin. Elle est ensuite chauffée par un brûleur à gaz et est maintenue à température constante par un thermostat.


Le plus compliqué est en fait le choix d'un modèle adapté. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte :

•    vos besoins en eau chaude,
•    la taille de votre logement,
•    le nombre d'occupants.

 


Il existe essentiellement deux types de chauffe-eau gaz : 

Le chauffe-eau gaz instantané : comme son nom l’indique, il chauffe l’eau instantanément, vous n’avez donc plus besoin de laisser couler l’eau  longtemps pour avoir enfin de l’eau chaude. Il est adapté aux petits besoins en eau chaude comme les éviers car il ne possède pas de ballon pour stocker l’eau. Par conséquent, vous réalisez des économies d’énergie car vous ne payez que ce que vous utilisez !  De plus, son encombrement est bien moindre qu’une chaudière, ce qui le rend idéal pour les petites surfaces.

Prix moyen d’un chauffe-eau gaz instantané : de 300 à 600 euros en fonction du modèle.

Le chauffe-eau gaz à accumulation (appelés aussi « ballon d’eau chaude ») comporte un ballon de stockage. Il permet de chauffer de grandes quantités d'eau pour la salle de bain avec un certain confort (l’eau ne passe pas brusquement du chaud et froid et vice-versa si d’autres personnes font couler de l’eau au même moment). 

Prix moyen d’un chauffe-eau gaz à accumulation : de 400 à 3 000 euros en fonction du modèle.

Si vous cherchez une solution 2 en 1 de chauffage et de production d’eau chaude, vous pouvez opter pour une chaudière mixte. Ce dispositif permet également de répondre à des besoins importants en eau. Nous vous recommandons vivement dans ce cas le choix d’un modèle à condensation qui vous permet de diminuer votre consommation de gaz d’environ 35% ! Pour un confort de vie optimum, vous pouvez poser un plancher chauffant ou installer des radiateurs à inertie pour diffuser la chaleur de manière homogène dans l’habitation.


 

Les performances de la chaudière à gaz à condensation

 

Installation et aides financières


Il faut compter entre 300 et 400 euros pour l’installation de votre chauffe-eau. Si vous possédez déjà un chauffe-eau et qu’il s’agit d’un remplacement, il faut compter en plus 200 euros de dépose. Pour minimiser le tarif de pose, il faut rapprocher au maximum le chauffe-eau des réseaux d’eau et d’évacuation. En effet, au-delà de dix mètres de prolongation des canalisations, la pose vous coûtera jusqu’à 3 000 euros selon la complexité de l’installation.



Le chauffe-eau gaz instantané est interdit dans les salles de bain, les chambres...et dans toutes les pièces qui ne comportent qu’une bouche VMC pour la ventilation. Il doit être impérativement installé dans un local propre et bien ventilé (idéalement pourvu de fenêtres et autres ouvertures).


Si vous installez une chaudière gaz à condensation, vous pouvez bénéficier d'aides financières à condition de faire appel à un professionnel RGE "Reconnu Garant de l'Environnement" pour la fourniture et l'installation (avec raccordement). Une chaudière à gaz à condensation est éligible aux :

•    crédit d'impôt de 30%,
•    éco-prêt à taux zéro,
•    TVA taux réduit 5,5%,
•    aides de l'ANAH.


Un chauffe-eau gaz doit être détartré et vidangé une fois par an. Le recours à un professionnel est obligatoire. Le prix du contrat d’entretien s’élève entre 100 et 150 euros. La différence de prix est liée au type de contrat : un contrat standard prévoit uniquement un entretien annuel, tandis qu’un contrat plus complet vous permet d’être dépanné tout au long de l’année en cas de problème avec votre équipement. Nous vous recommandons de faire appel à un prestataire proche de votre domicile, sinon un forfait kilométrique pour le déplacement du chauffagiste pourrait faire grimper la facture de votre contrat d’entretien…


 

Pour approfondir :

 

Télécharger le guide « Se chauffer sans gaspiller » de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME) – Juillet 2015.

 

 

Obtenez 5 devis en Chauffage gaz !
Gratuit et Sans engagement !

D'autres articles dans la catégorie Chauffage gaz

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local