Remplacement chaudière fioul : quelles aides en 2019 ? | BienChezMoi

Remplacement chaudière fioul : quelles aides en 2019 ?

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement intérieur > Chauffage fioul > Remplacement chaudière fioul : quelles aides en 2019 ?
Remplacement chaudière fioul : quelles aides en 2019 ?

Par Philippine Jegousse, le 23/11/18

L'Etat souhaite mettre fin au chauffage au fioul individuel en France d'ici 10 ans. L'objectif est de poursuivre la transition énergétique de la France vers des systèmes de chauffage décarbonés. Seulement, remplacer une chaudière fioul par un chauffage "propre" a un coût pour les ménages. C'est pourquoi, Matignon envisage la création d'une prime à la conversion (comme pour l'automobile) et un élargissement du crédit d'impôts CITE aux frais d'installation d'un nouveau chauffage et aux frais de démontage de la cuve de fioul. Plus de détails dans cet article !

© Shutterstock.

 

Le chauffage au fioul doit disparaître d'ici 10 ans

 

La chaudière fioul n'a clairement plus la cote.

Invité au micro de RTL le 14 novembre dernier, le Premier Ministre Edouard Philippe annonce “la fin du chauffage au fioul individuel en France" d'ici 10 ans.  

Pour info, près de 3,5 millions de foyers en France se chauffent au fioul, ce qui en fait la 3ème énergie de chauffage la plus utilisée, derrière l’électricité et le gaz.

Les raisons invoquées par l’Etat ? Le fioul est une énergie polluante et coûteuse.

Selon le gouvernement, la suppression du chauffage au fioul va dans le sens des objectifs sur le climat, en permettant de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et de réduire la dépendance au pétrole.  

Le prix du fioul a augmenté de 30 % sur un an (source CEREN). Les fins de mois sont dures pour de nombreux foyers en France avec des factures de chauffage de plus en plus difficiles à payer.

 

 

Un objectif difficile à assumer pour les Français

 

Le gouvernement souhaite voir disparaître les chaudières au fioul d'ici à 10 ans, pour les remplacer par des systèmes de chauffage moins polluants et plus économes en énergie, tels que :

Or, au vu du coût d’une installation neuve au gaz (entre 4 000 et 8 000 € pour une chaudière gaz et entre 8 000 et 15 000 € pour une pompe à chaleur), l’addition risque d’être impossible à régler pour les ménages qui ont déjà du mal à payer leurs factures de chauffage …

Par ailleurs, le chauffage au fioul concerne essentiellement les zones rurales, pas forcément desservies par le réseau de gaz.

Enfin, cette politique critique vis à vis du chauffage fioul est relativement récente. Ce n’est en effet que depuis 2018 que l’installation d’une chaudière fioul est exclue du crédit d’impôt : le taux est passé de 30 à 15% au premier semestre 2018, avant d’exclure définitivement cet équipement.

On peut comprendre que les Français aient un peu le tournis et se demandent comment ils vont faire face à un nouvel investissement et vers quelle solution de chauffage se tourner.

Pour apaiser les inquiétudes des Français et les aider à se débarrasser de leur chaudière fioul, l’Etat prévoit des coups de pouce financiers (voir ci-après).

 

Demandez des devis pour une pompe à chaleur

 

Quelles aides pour changer sa chaudière fioul ?

 

Les aides existantes en 2018

 

Le crédit d’impôt pour installer un chauffage économe et “propre”

Un crédit d'impôt de 30% est possible pour installer :

  • une chaudière gaz à condensation,
  • une pompe à chaleur (sauf pompe à chaleur air-air),
  • un chauffage au bois,
  • se raccorder à un réseau de chaleur (ex : biomasse).

Ces équipements de chauffage sont également éligibles à l’éco-prêt à taux zéro dans le cas d’un bouquet travaux (ex : l’installation d’une chaudière gaz couplée à des travaux d’isolation) ; à la TVA à 5,5% ; à la prime énergie et aux aides de l’Anah.

 

La prime Coup de Pouce, une aide encore peu utilisée

La prime “Coupe de Pouce” est une prime pour remplacer une chaudière fioul par une chaudière gaz. Son montant peut s’élever  :

  • jusqu’à 2 000 € pour les ménages aux revenus modestes,
  • jusqu'à 3 000 € pour les ménages aux revenus très modestes.

Mais depuis avril 2018, seulement 349 opérations de travaux auraient été réalisées, selon .

>> En savoir plus : Prime "Coup de Pouce Economies d'Energie" : comment l'obtenir ?

 

Demandez des devis pour une chaudière gaz

 

Les futures aides 2019

 

Matignon envisage plusieurs mesures pour booster et élargir les aides existantes :

  • assouplir les conditions de ressources de la prime coup de pouce pour toucher plus de ménages,
  • créer une prime à la conversion à hauteur de 1/3 du montant des travaux pour le remplacement d'une chaudière fioul par un système plus "propre",
  • étendre le crédit d’impôt de 30% (CITE) aux coûts de main d’oeuvre liés au remplacement d’une chaudière au fioul,
  • proposer un crédit d’impôt de 50% sur les dépenses liées au démontage de votre cuve à fioul,
  • les ménages qui changent de chaudière pourraient également bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro même s’ils n’effectuent pas d’autres travaux de rénovation énergétique (bouquet travaux). La durée de ce prêt pourrait aussi être allongée.

L’idée est de lever les freins liés aux coûts induits par un changement d’énergie de chauffage.

Ainsi, au lieu de bénéficier seulement d’un crédit d’impôt pour l’achat d’un nouvel équipement, vous pourrez avoir un coup de pouce fiscal sur les frais d’installation d'un nouvel équipement et la dépose de votre cuve de fioul, coûts qui découragent souvent les ménages de remplacer leur chaudière fioul.


 

Sources : Amendement au Projet de Loi de Finances 2019 - France TV InfoCapitalL'ExpressLe Dauphiné

 


>> La Rédaction vous conseille également :

 

Obtenez 5 devis en Chauffage fioul !
Gratuit et Sans engagement !

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

D'autres articles dans la catégorie Chauffage fioul

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local