Bien étudier son projet de piscine | BienChezMoi

Piscine : modèles, démarches et prix

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement extérieur > Piscine > Piscine : modèles, démarches et prix
Piscine : modèles, démarches et prix
Par Philippine Jegousse, le 24/04/17
Avant de se jeter à l'eau, il convient de bien étudier son projet de piscine. Les modèles hors-sols tels que les piscines tubulaires, gonflables, autoportantes ont de plus en plus la cote auprès des particuliers pour leur rapidité et facilité d'installation et d'entretien. Bois, acier, inox, PVC : quel matériau choisir ? Quelles sont les démarches administratives à effectuer ? De quelles aides financières puis-je bénéficier ?

© Fotolia.

 

 

>> Nos lecteurs ont également aimé : Quel budget pour une piscine ?

 

 

Quelle piscine choisir ?  

 

Il existe trois configurations de piscine : enterrée, semi-enterrée et hors-sol.

 

La piscine enterrée  

Quand on pense à la piscine, c'est celle-ci qui nous vient en tête en premier.

Travaux conséquents mais investissement pour la vie, il faut bien la choisir !

Quel modèle sera le plus adapté à votre style de vie : couloir de nage, piscine à fond mobile ou à débordement ? Quelle superficie ? Quels matériaux privilégier pour être en harmonie avec votre maison : le bois, la pierre naturelle, l'acier ?

>> Consultez notre article dédié !

 

Piscine enterrée et plage de piscine bois

© Robin I Fotolia.

 

La piscine semi-enterrée 

C'est le bon compromis entre piscine traditionnelle et piscine hors-sol. Elle est particulièrement bien adaptée aux terrains en pente.

>> En savoir plus : Piscine semi-enterrée : un succès grandissant

 

La piscine hors-sol  

Les atouts d'une piscine sont unanimes : se rafraîchir en été, divertir ses invités, embellir et profiter de son jardin et apporter une plus-value à votre maison.

En revanche, le poste piscine pèse lourd sur votre consommation d'eau. De plus, l'investissement initial, les démarches administratives et les contraintes d'entretien peuvent être rédhibitoires pour nombre de particuliers. 

C'est pourquoi les modèles hors-sol ont de plus en plus la cote. Leur pose rapide ne nécessite pas de travaux de terrassement et leur prix est moins élevé qu'une piscine enterrée classique. 

Pour une piscine hors-sol, il faut compter entre 100 et 15 000 euros selon la forme, les équipements et les matériaux choisis.

 

Piscine hors-sol en bois

Piscine hors-sol en bois. © Piscine Laghetto.

 

La piscine naturelle  

Autre solution radicale pour préserver l'environnement, protéger sa santé et diminuer les coûts d'entretien : la piscine naturelle.

Si vous avez souvent les yeux rougis après une après-midi de baignade et la peau irritée par le chlore et autre cocktail chimique de traitement de l'eau, vous allez apprécier la piscine naturelle. Ce type de piscine se heurte encore aux idées reçues quant à la pureté de l'eau et la possible prolifération d'algues.

Pourtant, la prouesse de ce "bassin biologique" est de créer un mini-écosystème avec des plantes aquatiques et semi-aquatiques qui épurent totalement le bassin, sans nécessiter aucun ajout de chlore ou de substances chimiques. 

La piscine naturelle permet de réaliser de sérieuses économies car l'eau est majoritairement chauffée par le soleil et seul un nettoyage par an du fond du bassin est indispensable. 

Il est possible de transformer une piscine classique en piscine naturelle mais il faut prévoir un espace supplémentaire pour le lagunage de l'eau (zone de végétation pour le filtrage de l'eau).

De plus, elle s'intègre bien mieux dans le paysage qu'une piscine enterrée ou hors-sol.

Pour une piscine naturelle, il faut compter environ 700 euros le m2.

 

Piscine biologique

© valoudu63 I Fotolia.

 

NB : Les dispositifs obligatoires de sécurité ne concernent que les piscines enterrées ou semi-enterrées. Le propriétaire a le choix entre 4 dispositifs qui doivent être certifiés AFNOR : les barrières, les bâches, les abris et les alarmes

La piscine de vos rêves est à portée de main ! Obtenez des devis sous 48h avec BienChezMoi !

 

 

 

Chauffage et entretien  

 

Comment chauffer sa piscine sans se ruiner ?

Vous pouvez chauffer votre piscine de différentes manières :

Nous vous recommandons plutôt la pompe à chaleur et le chauffe-eau solaire pour les économies d'énergie qu'ils vous permettront de réaliser.

Pensez à couvrir votre piscine pour l'abriter des saletés, insectes, feuilles mortes et empêcher sa température de chuter.

Malgré ces précautions, il est indispensable de traiter l'eau du bassin. Vous pouvez opter pour une pompe (entre 700 et 1 000 euros) ou un filtre (autour de 1 000 euros). Pour gagner en confort, pourquoi ne pas investir dans un robot de nettoyage (environ 1 000 euros) ? 

 

 

Démarches administratives & aides financières  

 

Les démarches administratives diffèrent en fonction du type et de la surface de la future piscine.

 

Déclaration de travaux  

Une déclaration de travaux est nécessaire pour :

  • les piscines hors-sol de plus de 1 m de hauteur, de plus de 20 m² de surface et situées à moins de 3 m des limites de votre propriété,
  • les piscines enterrées ou semi-enterrées non couvertes de moins de 100 m² de surface, de 60 cm de hauteur, sans local technique,
  • les piscines couvertes construites sur un terrain déjà bâti,
  • les piscines naturelles de moins de 100m2 de surface et de moins de 2m de profondeur. 

 

Permis de construire 

Un permis de construire est obligatoire pour :

  • les piscines couvertes : piscines d'intérieur ou piscines avec abri de plus de 20 m²,
  • les piscines non couvertes enterrées ou semi-enterrées de plus de 100 m² de surface, de plus de 60 cm de hauteur hors sol ou avec construction d'un local technique,
  • les piscines couvertes par un abri dont la hauteur est supérieure à 1,80 m,
  • les piscines avec un local technique ayant une emprise au sol de plus de 20 m².

BienChezMoi vous met en contact avec des professionnels proches de chez vous pour la construction de votre piscine.

 

 

Aides financières  

Les installations dites sportives telles que les piscines ne sont pas éligibles aux aides financières. En revanche, si vous optez pour une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire comme mode de chauffage pour votre piscine, vous pouvez bénéficier d'aides et subventions.

 

Dispositif Pompe à chaleur piscine Chauffe-eau solaire

Crédit d’impôt 30%

Oui,

à condition de faire appel à un professionnel RGE pour la fourniture et la pose.

Oui,

à condition que les capteurs solaires soient certifiés CSTBat ou Solar Keymart et de faire appel à un professionnel RGE pour la fourniture et la pose.

Eco-prêt à taux-zéro Oui. Non.
TVA réduite 5,5% Oui. Non.

 

Obtenez 5 devis en Piscine !
Gratuit et Sans engagement !

D'autres articles dans la catégorie Piscine

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local