Bardage bois extérieur : quel type de bois choisir ? | BienChezMoi

Bardage bois extérieur : quel type de bois choisir ?

Accueil > Conseils pratiques > Aménagement extérieur > Isolation extérieure > Bardage bois extérieur : quel type de bois choisir ?
Bardage bois extérieur : quel type de bois choisir ?

Par Wildy Taylor Lorthe, le 19/07/18

Vous construisez une maison en ossature bois ? Vous souhaitez refaire l'isolation de votre habitat en faisant poser un bardage extérieur ? Le bois est une valeur sûre ! Intemporel, chaleureux, ce matériau noble se décline en de nombreuses essences et teintes. Comment faire son choix ? Quel type de bardage bois choisir et comment le poser ? On vous aide à y voir clair dans cet article !

© Fotolia

 

Quel type de bardage bois choisir ?

 

Vous avez le choix entre différents types de lames de bois : massif, composite ou lamellé-collé.  

 

Les types de lames  

 

Pour votre bardage extérieur, vous avez le choix entre différents types de lames. Chacune fait appel à des essences différentes qui offrent un rendu et une esthétique unique.

Bon à savoir : quelle que soit l'essence choisie, privilégiez le bois certifié PEFC, issu de forêts gérées durablement.

En fonction de l'essence choisie et de sa qualité, la pose d'un bardage s'élève entre 150 et 230 € /m2.

 

>> En savoir plus : Isoler votre maison par l'extérieur : quel budget prévoir ?

 
Envie d'embellir la façade de votre maison en bardage bois ? N'hésitez pas à nous demander des devis gratuits !
 
 
 

 

Types de lames Essences concernées Caractéristiques
Lames en bois naturellement durable* Douglas
Mélèze
Western red cedar
Chêne
Châtaignier
Robinier
Bois exotiques (Doussié, Ipé, Iroko, Padouk, …)

Aucun entretien nécessaire.

Mise en avant de la beauté et de l'élégance naturelle du bois.

De nombreux particuliers choisissent de laisser le bois patiner avec le temps pour donner une couleur de gris à argent profond.

Lames en bois traité

Traitement autoclave (Pin maritime et Pin sylvestre)

Traitement par haute température (Pins, Sapin, Épicéa, Peuplier, …)

Traitement par oléothermie (Douglas)

Bois protégé contre les agressions biologiques, notamment contre les termites, et qui résiste aux intempéries.

Excellente durabilité.

Lames en bois composite

Fibre bois-ciment

Fibre bois-résine polymère

Vaste gamme de finitions et de couleurs

Non poreux, imputrescible et n'attire pas les insectes. 

Lames en bois lamellé-collé

Douglas (purgé d’aubier ou traité)

Pin sylvestre (traité)

Esthétique, stable et sans fentes.

Facile à travailler, il se prête aux formes architecturales complexes.

Volume de chutes extrêmement réduit ce qui permet d'optimiser au maximum les ressources de bois de forêts.

* hors aubier (partie non durable du bois).

 

Bardage bois à clair-voie

© Fotolia

 

Essences : spécificités et teintes  

 

En cas de doutes sur la possibilité ou non d'employer telle ou telle essence, veillez à vous reporter au PLU (Plan Local de l'Urbanisme) de votre commune.

 

Essence de bois Caractéristiques Teintes
Douglas Sans entretien et très robuste (a tendance à durcir avec le temps). Peut être saturé ou lasuré. Brun rosé
Mélèze Très robuste. Rendu chaleureux. Souvent utilisé pour les chalets. Brun clair à rouge
Chêne Naturellement durable. Résiste bien aux intempéries. Vire au gris argenté avec le temps. Brun clair
Epicéa / Sapin Parfait pour les régions aux hivers rigoureux. Protection naturelle face aux parasites et insectes. Léger et solide à la fois. Blond avec des reflets argentés
Western Red Cedar Grain fin et parfaitement régulier. Naturellement imputrescible, très esthétique avec ses couleurs puissantes, il présente très peu de noeuds. Brun rouge avec beaucoup de contrastes
Pin sylvestre / Pin maritime

Le pin sylvestre résiste bien aux écarts de températures tandis que le pin maritime est plus adapté aux climats tempérés.

Le traitement autoclave ou par haute température est vivement conseillé pour assurer une protection fongicide.

Blanc jaunâtre (aubier) à brun rosé voire rougeâtre
Peuplier Grain homogène. Ne se microfissure pas. Grise assez rapidement sous l'effet des UV.  Bois blond à brun clair
Châtaignier Très résistant aux insectes (repousse naturellement les araignées), aux intempéries et à l’air marin. Clair avec présence de tanins
Bois exotique (Doussié, Ipé, Iroko, Padouk, …) Les bois exotiques sont durables, robustes et denses. Ils offrent un rendu dépaysant aux couleurs soutenues. Brun foncé, brun rouge, tout dépend de l'essence

 

⇒ Ceux qui cherchent un bardage qui ne grise pas, le Mélèze est le plus souvent utilisé dans cette situation.

 

Faire appel à un professionnel pour la pose de votre bardage vous assure à la fois une qualité de réalisation dans le respect des règles de l'art (DTU 41.2) ainsi qu'une garantie décennale.

Par ailleurs, l'isolation avec bardage extérieur est éligible à des aides financières sous certaines conditions (notamment l'obligation de passer par un professionnel RGE).

Avec BienChezMoi, obtenez des devis sous 48h d'artisans de votre région et choisissez le meilleur professionnel grâce aux avis clients !

 

Obtenez jusqu'à 5 devis bardage bois gratuits !

 

 

Bardage bois horizontal

 © Fotolia

 

Résistance à l'humidité : classe 1 à 5  

 

Il existe des bois naturellement durables ou d'autres qui, pour être durables, doivent être traités en usine.

Ainsi, pour un bardage bois qui résiste bien dans le temps, il convient de prêter attention à la classe du bois (norme NF EN 335-1) que vous choisissez.

Les classes s'échelonnent de 1 (peu résistant à l'humidité) à 5 (très résistant).

Quel que soit le milieu, comptez au minimum une essence de classe 3, voire, pour les zones très humides avec risque de rétention d’eau, une classe 4.

 

Classe de bois Application
Classe 1 Bois placé en intérieur, à l'abri des intempéries.
Classe 2

Bois placé en intérieur ou en extérieur sous abri, ayant pu être exposé temporairement aux intempéries.

Exemples : ossature et charpente.

Classe 3

Bois qui peut être fréquemment en contact avec l’humidité, même au-delà de 20%.

Exemples : pièces de construction, menuiseries extérieures, bardage extérieur.

Classe 4 Bois exposé en permanence à l'humidification. Humidité toujours supérieure à 20 %.
Classe 5 Bois en contact permanent avec l’eau salée.

 

 

Comment poser un bardage bois ?

 

Le type de pose a des conséquences sur l'esthétique de la maison, mais aussi sur la résistance du bois à l'humidité. D'où l'intérêt de se faire conseiller par un professionnel.

BienChezMoi vous met en relation avec des professionnels du bardage extérieur pour des travaux en toute sérénité !

 

 

Pose horizontale  

 

C'est le type de pose le plus courant. Elle recouvre différentes techniques :

  • la pose à claire-voie, bois ajouré,
  • la pose à rainures et languettes,
  • la pose à recouvrement horizontal (clin),
  • la pose à embrèvement simple (faux-clins).

Son principal atout est la rapidité de sa mise en oeuvre, en particulier pour les lames de grandes longueurs.

 

Chalet en bois

© Fotolia

 

Pose verticale 

 

La pose verticale se décline, elle aussi, en plusieurs techniques :

  • la pose à recouvrement vertical,
  • la pose à claire-voie, bois ajouré,
  • la pose à rainures et languettes,
  • la pose à recouvrement vertical (clin),
  • la pose à couvre-joint,
  • la pose à embrèvement simple.

La pose verticale permet un meilleur écoulement de l'eau et offre un aspect visuel original, très prisé pour les habitations contemporaines.

Attention ! Avant de poser votre bardage bois, vous devez installer un film par-pluie sur toutes les parois extérieures afin d'assurer l’étanchéité des façades. 

 

Bardage vertical

©ShutterStock

 

Prêt à vous lancer dans les travaux ?

 

Contactez une entreprise pour la pose d'un bardage bois !


 

Quel clou pour votre bardage bois ?

 

Pour votre bardage bois extérieur, vous pouvez utiliser des clous de 2500 pointes crantées inox (classe 3 en longueur de 50 mm pour 100 m2).

Toutefois, le bardage bois est vendu avec un document technique qui vous conseille sur le type de pose et les pointes de clous que vous pouvez utiliser.
 

Quelle peinture pour votre bardage bois ?

 

Vous devez choisir une peinture spéciale extérieure qui peut :

  • protéger le bardage contre l'humidité et les insectes (peinture pigmentée mais à éviter dans les régions trop chaudes),
  • laisser respirer le support (microporeuse),
  • résister aux rayons ultra-violets et aux intempéries,
  • durer longtemps
  • et faire office de décoration.

En effet, nous vous suggérons des peintures écologiques et bio (ocre naturelle, huile de lin) ou des peintures classiques (acrylique, glycéro, alkyde, saturateur...).

Vous pouvez choisir la couleur qui convient à vos goûts : gris, blanc, bois brûlé ou Shou Sugi Ban (technique japonaise qui permet d'obtenir une couleur brûlée des façades sans entretien)...

Besoin de conseils pour votre bardage bois ? Contactez rapidement notre réseau d'entreprises spécialisées dans l'isolation extérieure des maisons !

 

Demandez des devis pour poser votre bardage bois !


Consultez nos autres articles sur le bardage bois :

Obtenez 5 devis en Isolation extérieure !
Gratuit et Sans engagement !

Des travaux réussis

10 ans de savoir-faire

dans la mise en relation

Des avis clients

pour faire le meilleur choix

2 000 experts

pour optimiser votre consommation

D'autres articles dans la catégorie Isolation extérieure

pour réussir vos travaux
Abonnez-vous à nos guides pratiques !

Pour réussir vos travaux, recevez tous les mois notre newsletter.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute
du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30

09 73 34 75 32
Prix d'un appel local